Manoir de Brion (Dragey-Ronthon)

De Wikimanche

Manoir de Brion à la fin du 19e siècle

Le manoir de Brion est une demeure historique de la Manche, située à Dragey-Ronthon.

Il est construit en 1137 à l'initiative de l'abbé Bernard le Vénérable, sur une terre appartenant à l'abbaye du Mont-Saint-Michel pour servir de lieu de recueillement à ses prêtres.

En 1166, l'abbé Robert de Thorigny fait confirmer par charte la propriété des lieux à l'abbaye.

Le manoir n'est plus qu'un lieu de retraite pour les vieux moines de l'abbaye. On y fabrique aussi un vin dont la réputation est flatteuse dans toute la région.

Au 16e siècle, l'abbé Guillaume de Lamps ajoute un nouveau bâtiment. Le manoir devient un lieu d'agrément pour les moines de l'abbaye.

Plusieurs visiteurs illustres, en route pour le Mont-Saint-Michel s'y sont arrêtés : Charles VI en 1393, Louis XI en 1462 et François Ier en 1532. Le navigateur Jacques Cartier aurait été présenté à ce dernier. D'où le nom d'île Brion qu'il donnera à l'une des îles de la Madeleine lors de son expédition au Canada en 1534.

Après la Révolution, le manoir est vendu aux enchères et devient le siège d'une exploitation agricole. Il connaît plusieurs propriétaires jusqu'à son rachat, en 1900, par M. Iselin, qui le restaure et lui redonne son aspect ancien.

Le manoir appartient ensuite au romancier et historien britannique Vincent Cronin, qui l'a transformé en chambres d'hôtes (ouvert d'avril à octobre), jusqu'à sa mort en 2011.

Bibliographie

  • Henri Bourde de la Rogerie, «Le prieuré de Brion», La Normandie monumentale et pittoresque, édifices publics, églises, châteaux, manoirs, etc.. Manche 1re [-2e] partie., édit. Lemale et Cie, Le Havre,1899, p. 241-244 (lire sur gallica.bnf)

Liens externes