Manoir Saint-Nicolas (Granville)

De Wikimanche

Manoir Saint-Nicolas

Le manoir Saint-Nicolas de Granville est une demeure historique de la Manche située à Granville sur l'ancienne commune de Saint-Nicolas-près-Granville.

Histoire

Il remplace un ancien manoir que Michel d'Argouges (1615-1701), seigneur de Granville, vend en 1674 à Pierre Joseph Le Pelley (1630-1680), sieur du Manoir et armateur, grand-père de Georges Pléville Le Pelley, le corsaire à la jambe de bois[1].

Nicolas Deslandes, armateur granvillais, achète la propriété et construit le nouveau manoir entre 1786 et 1789 [2].

En 1856, Mme Céleste de Beaucoudray, née Deslandes, doit vendre le manoir qui verra se succéder les propriétaires jusqu'en 1931 où M. et Mme Duval-Lemonnier l'achètent[3].

Le manoir Saint-Nicolas est inscrit monument historique depuis 1986, protégeant les façades et toitures[2].

Description

« L'édifice s'ordonnance de façon symétrique de chaque côté d'un avant-corps central non saillant, mais souligné de pilastres à refends et surmonté d'un fronton triangulaire. À l'intérieur, le grand salon du rez-de-chaussée comporte une cheminée de style Louis XVI avec sept trumeaux peints représentant des paysages romantiques. La salle-à-manger comporte des boiseries, ainsi que le boudoir à l'étage[2] ».

Il possède un parc remarquable [4] protégé en espace boisé classé (EBC).

Situation

Chargement de la carte...

Bibliographie

Notes et références

  1. « Pierre Joseph Le Pelley du Manoir », geneanet.org, site internet consulté le 28 avril 2019.(lire en ligne)
  2. 2,0 2,1 et 2,2 « Notice n°PA00110420 », base Mérimée (architecture), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture.
  3. « Le manoir Saint-Nicolas », Vie et Mémoires du Vieux Granville , site internet consulté le 28 avril 2019.(lire en ligne)
  4. « Notice n°IA50000204 », base Mérimée (architecture), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture.