Maison du département

De Wikimanche

La Maison du département.

La Maison du département est le bâtiment où siège le Conseil départemental de la Manche et qui abrite les services administratifs de cette collectivité. Il est situé à Saint-Lô.

Elle est située à la sortie de la ville, près du rond-point de la Liberté.

Histoire

En 1983, le Conseil général de la Manche, alors présidé par Léon Jozeau-Marigné, décide de consacrer 120 millions de francs à la construction de ce bâtiment [1]. La décision est vivement critiquée à gauche et par les agriculteurs, qui estiment que cette Maison « construite à l'écart du peuple » est surtout faite pour permettre au président de rejoindre plus facilement sa ville d'Avranches » [1]. Le bâtiment se voit vite affublé de surnoms : « Le château du châtelain », « le Petit Versailles »... [1]. Léon Jozeau-Marigné se défend en arguant que la construction ne nécessitera aucun emprunt : elle sera payée par les redevances de la centrale nucléaire de Flamanville [2].

La Maison, composée « d'une dizaine de corps de bâtiments, reliés les uns aux autres, s'étend sur 220 mètres. Hauts de trois à cinq niveaux, encadrant trois cours, bâtis en granit local et en calcaire de l'Oise, couverts d'ardoises, ils s'ordonnent autour d'une cour d'honneur qui a les dimensions de celles du Palais-Royal (...). Au centre, l'hôtel du président abrite un appartement de fonction, un bureau Empire ainsi que les locaux nécessaires à l'exécutif départemental et à son cabinet. À gauche se tiennent les salons de réception et le restaurant entourant la salle octogonale où, quatre fois l'an, siègent les 52 conseillers. À l'opposé règnent les services où s'activent 350 fonctionnaires. Les 22 000 mètres carrés couverts sont entourés par 400 places de parking (dont 50 en sous-sol), mis en valeur par un parc de 7 hectares descendant vers la Vire et desservis par une rocade » [2]. Par ailleurs, « le “château” dispose de toutes les commodités nécessaires : liaison informatique avec cent mairies du département, multiples ascenseurs, ventilation en toute saison, vue imprenable sur la campagne par 600 croisées, 30 mètres carrés par bureau, vastes couloirs insonorisés dont les couleurs changent pour chaque service, etc. Seul inconvénient : les fonctionnaires logés en bout d'aile doivent parcourir 600 mètres de couloir aller-retour pour accéder à la cantine [2].

En mars 1988, les services du département emménagent « discrètement » dans le bâtiment flambant neuf [1]. Six mois plus tard, Léon Jozeau-Marigné est battu aux élections cantonales [2].

Le 5 septembre 2002, une statue d'Alexis de Tocqueville réalisée par Louis Derbré et offerte par Manche Tourisme, est inaugurée dans la cour [3].

Le 29 septembre 2017, le Conseil départemental vote la construction d'un nouveau bâtiment de quatre étages constitué de bureaux et de salles d'archivage pour 7 millions d'euros [4].

La Maison du département ouvre ses portes pour la première fois au public lors des Journées européennes du patrimoine les 19 et 20 septembre 2009 [5].

Effectifs

En 2009, 437 agents travaillent dans le bâtiment [1].

Administration

Chargement de la carte...

Adresse : 98, route de Candol
50050 Saint-Lô Cedex
Tél. 02 33 055 550

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 Nathalie Lecornu-Baert, « Saint-Lô s'enorgueillit de son “Petit Versailles” », Ouest-France, 20 septembre 2009.
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 « Dans le bocage normand, on s'est habitué au “château” , un palais imaginé par un président de conseil général aux rêves de grandeur », Le Monde, 1er mars 1992.
  3. « La statue de Tocqueville érigée », Ouest-France, 7 septembre 2002.
  4. Adeline Bertin, « Agrandir le siège du département », Ouest-France, 2 octobre 2017.
  5. « Première : la Maison du département ouverte à la visite », Ouest-France, 9 septembre 2009.

Lien interne