Madeleine Vigneron

De Wikimanche

Madeleine Henriette Vigneron, née au Vésinet (Yvelines) le 6 février 1914 [1] et morte à Montivilliers (Seine-Maritime) le 20 juillet 2006 [2], est une personnalité remarquable de la Manche.

Biographie

Avec son mari Henri Bitard, elle va cacher pendant quarante jours deux jeunes filles juives, dont les parents ont été emprisonnés, avant de les placer en lieu sur dans un couvent de sœurs à Caen (Calvados).

Distinction

De cette acte de bravoure, le 16 juin 2013, Yad Washem lui décerne ainsi qu'à son mari Henri le titre de « Juste parmi les nations ».

Le 20 novembre 2014, leur fille Gisèle reçoit, à titre posthume, leur médaille et le diplôme de « Juste parmi les nations ».

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2006.
  2. « Acte de décès n° 585 - État-civil de Montivilliers - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2006.

Lien externe