Lucifer II

De Wikimanche

Le Lucifer II, vers 2005

Le Lucifer II est un navire de la Manche.

Carrière maritime

La frégate Windrush fait partie d'une série de 151 frégates de la classe River[1] construites entre 1941 et 1944. Elle est lancée par la Royal Navy le 18 juin 1943 à Leith (Écosse).

Les Britanniques la cèdent aux Forces navales françaises libres en octobre 1943 qui lui donne le nom de Découverte le 10 février 1944.

La frégate anti-sous-marine escorte les convois dans l'Atlantique avant de participer au Débarquement en Normandie. Elle mouille au large de Courseulles-sur-Mer (Calvados)[2].

Elle mouille régulièrement au large du Cotentin - notamment Saint-Vaast-la-Hougue - durant la bataille de Normandie[2].

Le 29 juillet 1944, elle mouille à Cherbourg lors de la visite de l'amiral Thierry d'Argenlieu, ministre de la Marine.

Elle participe à la reconquête de l'estuaire de la Gironde en avril 1945[2].

Carrière terrestre

Désarmé en 1959, échoué sur la plage Dixmude, au fond de l'anse Sainte-Anne à Querqueville, le navire sert entre 1967 et 2002 de terrain d'exercices à l'École des marins électriciens et de sécurité (EMES), devenant sous le nom de Lucifer II un symbole de la rade de Cherbourg par ses fréquentes volutes de fumées noires.

Le Lucifer II lors des travaux de déconstruction (2009).
Noter la digue périphérique temporaire

Sa déconstruction et la dépollution de la plage, longuement repoussées, sont mises en œuvre en 2009, laissant ensuite la plage vide.[3]

Le coût de ces travaux, qui s'achèvent en mai 2010, s'élève à 5,7 millions d'euros, dont 800 000 € pour les études et diagnostics liés à la déconstruction et à l'environnement, et 200 000 € pour la dépollution du site. Environ 1 500 tonnes de terre polluées aux hydrocarbures sont extraites.

Caractéristiques

  • Longeur : 92 m
  • Largeur : 11 m
  • Tirant d'eau : 4 m
  • Vitesse : 19 nœuds
  • Équipage : 140 hommes

Notes et références

Liens externes