Lucien Vaugeois

De Wikimanche

Lucien Louis François Vaugeois, né à Avranches le 12 avril 1886 [1] et mort à Rennes (Ille-et-Vilaine) le 6 janvier 1963 [1], est un architecte de la Manche.

Biographie

Église Saint-Matthieu de Ger conçue par Lucien Vaugeois

Fils de Louis Désiré Vaugeois (né à Ger en 1853) marchand de nouveautés, et de Marie Victorine Brou (née en 1862), il est le frère d'André Vaugeois (1890-1924), officier aviateur pilote d'hydravion pendant la Première Guerre mondiale.

Il est l'élève d'Emmanuel Le Ray à l'École régionale des Beaux-arts de Rennes pendant deux ans, à partir du 25 février 1905, puis d'Edmond Paulin (à l'atelier le 4 mai 1905, admis en 2e classe le 17 juillet 1906, obtient un total de 27 valeurs dont une 3e médaille en géométrie descriptive, 1re classe le 28 juillet 1908, obtient un total de 23 valeurs dont une 2e médaille en modelage, une 1re seconde médaille en histoire de l'architecture le 24 octobre 1911 et une 1re seconde médaille en projet rendu [2].

Il est diplômé le 21 novembre 1912 avec le projet d'une maison de repos diocésaine pour de vieux prêtres. Ce qui lui vaut le 2e Prix du meilleur diplôme 1913 exæquo, et 150 francs de bonus. Ses dessins sont publiés par le Bulletin de la société des architectes diplômés par le gouvernement (SADG) en 1912.

Il remporte les médailles des concours d'architecture, 1912-13, la 1re mention au concours Godebœuf et une dernière mention le 17 décembre 1912.

Lucien Vaugeois est mobilisé pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale.

Il établit son atelier d'architecte à Rennes en 1914, puis à Paris dans le 7e arrondissement entre 1920 et 1931, Paris 6e arrondissement en 1913, et entre 1936 et 1962, puis de nouveau à Rennes, après 1951, qu'il ferme avant 1962.

Il sera nommé architecte en chef des Bâtiments civils et palais nationaux, architecte du Ministère de la Guerre, à titre honoraire. Il est agréé MRU (Ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme)[3].

Parmi ses réalisations dans la Manche, on compte surtout l'église Saint-Matthieu de Ger, construite entre 1921 et 1923.

Distinctions

  • Légion d'honneur, Chevalier en 1934 et Officier en 1950 [4]
  • Croix de guerre 14-18 et 39-45
  • Officier de l'Ordre royal de la couronne de Roumanie
  • Officier de l'ordre du Nichan Iftikhar de Tunisie
  • Officier d'Académie
  • Officier de l'Instruction publique

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Naissance : « Acte n° 44 » avec mention décès — Archives de la Manche ­— (BMS) Avranches , Saint-André 1886-1888 (3E 25/72) — Vue : 22/212DroiteHaut.jpg
  2. Biographie de Lucien Vaugeois sur le site AGORHA, rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte.
  3. Agrément des architectes de la Reconstruction (lire en ligne)
  4. Archives nationales, base de données Léonore, dossier Légion d’honneur (19800035/782/88519) (consulter en ligne)