Lucien Levaufre

De Wikimanche

Lucien Levaufre, né à Octeville le 10 octobre 1910 et mort au camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau (Allemagne, aujourd'hui Pologne) le 2 septembre 1942, est un résistant de la Manche.

Les forges de l'Arsenal

Biographie

Métallurgiste, il est chaudronnier à l’arsenal de Cherbourg, comme Pierre Picquenot et Lucien Siouville.

Militant communiste, Lucien Levaufre est révoqué quand le Parti communiste est interdit après la signature du pacte germano-soviétique, comme René Fouquet et Charles Mauger.

Le 22 octobre 1941, Lucien Levaufre est arrêté à Octeville, comme Pierre Picquenot et Pierre Cadiou, à Équeurdreville, et détenu à la prison maritime de Cherbourg.

Transféré au camp allemand de Royallieu à Compiègne (Oise), il est déporté en juillet 1942 au camp de concentration d'Auschwitz. Font aussi partie de ce convoi : Aumont, Bonnifet, Breton, Cadiou, Cardin, Cariou, Lucien et Marcel Colin, Datin, Doucet, Fouquet, Hamel, Hodiesne, Lebreton, Édouard et Maurice Lechevalier, Lecrées, Leriche, Longle, Marie, Mauger, Michel, Morin, Passot, Paouty, Picquenot, Richard, Siouville, Truffert.

Il est enregistré sous le numéro 45792 [1]. Il y meurt le 2 septembre, âgé de 31 ans.

Notes et références

  1. Ce matricule sera tatoué sur son avant-bras gauche quelques mois plus tard.

Sources

Articles connexes