Louis de Bouville

De Wikimanche

Louis Alexandre Henry Grossin, comte de Bouville, né à Bouville (Seine-Inférieure) le 11 octobre 1814, mort à Sotteville-lès-Rouen (Seine-Inférieure) le 3 octobre 1893, est un homme politique de la Manche.

Fils du député de Seine-Inférieure Louis-Jacques Grossin de Bouville, Louis de Bouville fonde le 18 décembree 1848 le journal bonapartiste Le Pays, dont il assure la gérance et la rédaction en chef.

Il est nommé préfet des Basses-Alpes le 2 février 1852 à l'instauration du Second empire. Après avoir occupé la même fonction dans l'Indre à partir du 8 août 1855, il est nommé le 27 juillet 1859 à la tête de la préfecture de la Manche. Il quitte son poste en janvier 1862 pour devenir préfet de la Haute-Vienne et puis de la Gironde le 23 juillet 1863. Il est révoqué le 31 janvier 1870, sans nouvelle affectation, et prend sa retraite pour cause d'infirmité le 18 janvier 1873.

Élu avec l'appui du gouvernement du Seize-Mai, député de l'arrondissement de Lesparre (Gironde) le 14 octobree 1877, il siège au sein du groupe de l'Appel au Peuple.

La 8e chambre du tribunal de la Seine le condamne par contumace à trois mois d'emprisonnement pour escroquerie en 1880, et il obtient un congé illimité de la Chambre après avoir fait opposition du jugement.

Distinctions

Il est officier (1855) puis commandeur de la Légion d'honneur le 12 août 1866.