Actions

Louis Paysant

De Wikimanche

Louis Victor Paysant, né à Romagny le 15 août 1884 et mort à Regnéville-sur-Mer le 17 octobre 1972, est un ecclésiastique catholique de la Manche.

Orphelin à l'âge de neuf ans, il suit ses études au petit séminaire de l'abbaye Blanche de Mortain puis au grand séminaire de Coutances [1]. De 1909 à 1923, il est vicaire à Villedieu, sauf pendant la Première Guerre mondiale, où il est mobilisé. Mgr Guérard le nomme ensuite à Lapenty, d'où il rejoindra Le Teilleul. Il contribue à la restauration de l'église de cette paroisse avec ses propres deniers. C'est à lui que les Teilleulais doivent la remise en état du beffroi, la pose des vitraux et de la quatrième cloche de leur sanctuaire [1].

Le chanoine Paysant, curé-doyen du Teilleul pendant vingt-six ans, donne aussi une nouvelle vie au patronage Saint-Patrice. Pendant neuf ans, il est aumônier du monastère des sœurs clarisses [1].

Pour Ouest-France, il « se consacra tout entier au développement spirituel et matériel du doyenné du Teilleul. Ami des jeunes, aimable avec tous, homme d'action toujours soucieux de répondre aux besoins des âmes avec mesure et délicatesse, il sut comprendre les aspirations des populations du Bocage. La distinction était toute faite de simplicité et sa culture rendait son contact agréable. » [1]

Hommage

La rue du Chanoine-Paysant au Teilleul lui rend hommage.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 et 1,3 Ouest-France, 19 octobre 1972.

Lien interne