Louis Leverdays

De Wikimanche

Louis Marie Charles Thomas Leverdays, né à Mortain le 12 mars 1811 et mort dans la même commune le 3 février 1870 [1] [2], est un homme politique de la Manche, avocat de profession [3].

Connu sous le nom de Lodoïc Leverdays, il est le fils de Thomas Marin Leverdays [3].

Il est maire républicain de Mortain après l'insurrection de février 1848 à Paris qui mena à la deuxième république[3]. Soutenu par Julien Noël qui deviendra sous-préfet, il est nommé en remplacement de Siméon Leverdays, bonapartiste [3].

Les élections législatives de 1849 ayant remplacé les deux députés républicains Régis de Mésange de Saint-André et Joseph-Gabriel Laumondais par deux réactionnaires Alphonse Ferré des Ferris (du Teilleul) et Jacques Joseph Bréhier (ancien sous-préfet), Lodoïc Leverdays donne sa démission de maire, laissant la place à Siméon Leverdays [3].

Il est le père d'Émile Leverdays.

Notes et références

  1. Acte de naissance n° 23 - (lire en ligne).
  2. Acte de décès n° 21 - (lire en ligne).
  3. 3,0 3,1 3,2 3,3 et 3,4 Victor Gastebois, Le Vieux Mortain, 1930(lire en ligne).

Lien interne