Louis Jaurès

De Wikimanche

L'amiral Jaurès.

Louis Jaurès, né à Castres (Tarn) le 18 août 1860, mort à Paris le 30 octobre 1937, est une personnalité militaire de la Manche.

Il est le fils de Jules Jaurès (1819-1882) et d'Adélaïde Barbaza (1822-1906).

En 1895, il se marie avec Madeleine Duprat (1873-1897), qui lui donne une fille, Yvonne († 1982), mariée à Cherbourg le 21 mars 1918 avec Jean-Jacques Régnier (1895-1946, officier de marine, né à Cherbourg.

En 1908, il prend le commandement du croiseur Gloire, puis en 1910 celui du cuirassé Liberté. Le 25 septembre 1911, le bâtiment explose en rade de Toulon alors que Louis Jaurès est en permission. Poursuivi en conseil de guerre, il est acquitté à l'unanimité.

Il est major général de la marine à Cherbourg.

Pendant la Première Guerre mondiale, d'octobre 1917 à 1918, il est préfet maritime de Cherbourg. À ce titre, il reçoit du président des États-Unis, la « Navy Distinguished Service Medal ». Il est promu vice-amiral en décembre 1917.

En 1922, il quitte le service actif.

À 63 ans, il est élu député républicain-socialiste de Paris en 1924[1], sur la même liste que Léon Blum [2]. Il garde son poste jusqu'en mai 1928.

Il est enterré au cimetière de Castres.

Il est le frère cadet de Jean Jaurès (1859-1914), député et leader socialiste, assassiné à Paris.

Distinctions

Il est grand officier de la Légion d'honneur en 1921.

Notes et références

  1. « Louis Jaurès », Assemblée nationale, site internet (lire en ligne).
  2. « Qui était vraiment le frère de Jean Jaurès ? », La Dépêche, site internet, 15 août 2010.