Louis Henri de Gueydon

De Wikimanche

Louis Henri de Gueydon.

Louis Henri de Gueydon, né à Granville le 22 novembre 1809 [1] et mort à Landerneau (Finistère) le 1er décembre 1886, est un homme politique de la Manche, militaire de profession.

Biographie

Il choisit d'abord la carrière militaire. En 1825, il entre à l'École navale d'Angoulême et en ressort premier deux ans plus tard [2]. En 1838, il prend part au blocus de la côte mexicaine.

Il est gouverneur de la Martinique de mai 1853 à août 1856 [2].

Il a le grade de vice-amiral. Il est nommé gouverneur général de l'Algérie, sous la IIIe République, premier à ce poste, le 29 mars 1871.

Il est préfet maritime à Lorient, puis à Brest [2].

Il est élu député de la Manche le 4 octobre 1885. Il siége jusqu'à sa mort.

Il meurt au manoir de Kerlaran à Landerneau, à 77 ans.

Distinctions

Il est chevalier de la Légion d'honneur en 1842 et grand croix en 1871. Il est titulaire de la Médaille militaire.

Hommages

Le contre-amiral Louis Henri de Gueydon est un des seize amiraux qui ont laissé leur nom à un boulevard de leur cité natale.

Il possède une rue à son nom à Landerneau et à Brest (Finistère), ainsi qu'un pont à Brest. En Algérie, au temps de la colonisation française, il a eu une rue à son nom à Alger et une place à Bougie. Un croiseur cuirassé de la Marine nationale a également porté son nom.

Notes et références

  1. Acte de naissance.
  2. 2,0 2,1 et 2,2 A. Robert, G. Cougny, Dictionnaire des parlementaires français depuis 1789

Liens internes

Lien externe