Louis Gain

De Wikimanche

Louis Gain, né à Mortain le 22 septembre 1883, mort le 31 janvier 1963, est une personnalité scientifique de la Manche, botaniste puis météorologiste .

Participations aux expéditions polaires du commandant Charcot

Issue d'une famille installée à Querqueville [1], il déménage au gré des affectations de son père, Pierre-Désiré Gain, conducteur des Ponts-et-Chaussées puis dessinateur à la compagnie des chemins de fer de l'Ouest [2].

C'est comme botaniste qu'en 1908, il embarque à bord du Pourquoi-Pas ? de Jean-Baptiste Charcot. Il doit étudier la flore et la faune en Antarctique. Alors que la pratique est encore inédite, il pose des bagues sur les manchots, et démontre que ces oiseaux reviennent s'installer chaque année au même endroit [3].

En 1921, Louis Gain est promu inspecteur national météorologique. Il participe aux expéditions polaires du commandant Charcot pour deux missions en mer du Nord en 1924 et 1931. En 1924, il doit, à partir de postes météorologiques en mer, établir des prévisions et montrer les avantages que la navigation peut en tirer [3].

En 1931, il procède à l'installation au Groenland de l'observatoire de la mission de l'année polaire (1932-1936) [3].

Son frère, Gustave, est professeur et photographe. Sa sœur, Luce, est la mère du cinéaste et ethnologue Jean Rouch.

Notes et références

  1. Dossier de presse de l'exposition Couleurs sensibles, photographies autochromes de Gustave Gain, Archives départementales de la Manche, décembre 2007.
  2. Fonds Gustave Gain (lire en ligne).
  3. 3,0 3,1 et 3,2 Archives départementales de la Manche, invitation presse, inauguration de l'exposition Horizons polaires. Des Manchots sur le Pourquoi-Pas ?[1], consulté le 2 juillet 2017.

Lien externe