Louis Ferrand de Montcuit

De Wikimanche

Louis Ferrand de Montcuit, né à Montcuit en 1787 et mort dans la même commune en 1852, est une personnalité militaire de la Manche.

Dernier coups de feu après Waterloo

Né au sein d’une vieille famille aristocratique des environs de Coutances, Louis Ferrand de Montcuit s’engage à dix-huit ans dans les chasseurs à cheval et prend part à toutes les campagnes napoléoniennes à travers l’Europe.

Il termine sa carrière militaire dans l’Armée de la Loire où, dit-on, il est un des derniers à faire le coup de feu après la défaite de Waterloo.

Sous la Restauration, il refuse de servir le nouveau régime et se retire sur ses terres. Comme nombre d’anciens militaires, il se passionne pour le développement de l’agriculture et crée, chez lui à Montcuit, une ferme pilote pour l’élevage. Il y décéda en 1852.

Source

René Gautier (dir.), Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 4, ISBN 2914541562.

Article connexe