Louis Alix

De Wikimanche

Louis Jules Alexandre Alix, né à Valognes le 7 août 1909 et mort dans la même commune le 15 janvier 1985 [1][2], est un sculpteur de la Manche.

Biographie

Inauguration du buste de Barbey d'Aurevilly à Valognes (1938).

Il naît à Valognes le 7 août 1909, rue de Saint-Malo, quatrième d'une famille de cinq enfants [3].

Il est d'abord serrurier chez Desmares, rue des Religieuses [3].

Passionné par la sculpture, il se rend à Paris et intégrer l'atelier de Georges Achard, où il côtoie Antoine Bourdelle, Paul Belmondo et le statuaire italien Alfredo Pina [3].

En 1936, le Salon d'hiver de Paris en fait l'un de ses lauréats [3]. Il s'installe rue de la Convention, dans le XVe arrondissement, dans l'ancien atelier de Maurice Utrillo [3].

On lui doit notamment un buste de Jules Barbey d'Aurevilly, inauguré en 1938, et un autre du sénateur Jean Villault-Duchesnois.

La Seconde Guerre mondiale le contraint à reprendre son métier de serrurier [3]. Il rejoint le réseau de résistance Les Ardents [3].

En 1954, Louis Alix part en Uruguay et se fixe à Montevideo où il entame une nouvelle carrière de sculpteur [3].

Il rentre en France en 1964 et passe les cinq dernières années à Valognes, où il meurt le 15 janvier 1985 [3], âgé de 75 ans.

Notes et références

  1. – Table décennale – Page 1/69.
  2. « Acte de décès n° 17 - État-civil de Valognes - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1985.
  3. 3,0 3,1 3,2 3,3 3,4 3,5 3,6 3,7 et 3,8 « Louis Alix, 1909-1984 (sculpteur) », Site officiel de la ville de Valognes (lire en ligne).

Article connexe