Louis-Georges de Bréquigny

De Wikimanche

Louis-Georges de Bréquigny, aussi Louis Georges Oudard Feudrix de Bréquigny, né à Granville le 22 janvier 1714 [1], mort à Paris le 3 juillet 1795, est une personnalité scientifique de la Manche, historien et paléographe de profession.

En 1754, il reçoit la mission de compléter Les Ordonnances du roi de France de la 3e race, commencées par Eusèbe de Laurière et complétées par Denis-François Secousse. Il publie cinq volumes jusqu'en 1790.

En 1759, il est élu à l'Académie des inscriptions et belles-lettres. La même année, il publie un mémoire important sur Mahomet et l'islamisme.

En 1764, le gouvernement l'envoie trois ans à Londres pour compulser les archives britanniques et mettre à jour les sources diplomatiques de l'histoire de France. Il en rapporte 12 000 copies qui formeront trois volumes publiés en 1791 avec l'aide de Gabriel de La Porte du Theil.

En 1772, il est élu à l'Académie Française.

Il est membre de l'Institut.

Les manuscrits de sa correspondance et de ses travaux historiques sont conservés à la Bibliothèque nationale de France (BNF). Ils forment une collection de 165 volumes.

Œuvres

sélection

  • Ordonnances des rois de France de la 3e race, recueillies par ordre chronologique, avec des renvois des unes aux autres, des sommaires, des observations sur le texte et cinq tables (22 vol., 1723-1814-1849). Recueil commencé par Eusèbe de Laurière et continué par Denis-François Secousse, Louis-Guillaume de Vilevault, Louis George Oudard Feudrix de Bréquigny et Emmanuel de Pastoret.
  • Vie des anciens orateurs grecs (2 vol., 1750)
  • Histoire des révolutions de Gênes depuis son établissement jusqu'à la conclusion de la paix de 1748 (3 vol., 1750)
  • Catalogus manuscriptorum codicum Collegii Claromontani, quem excipit catalogus mssrum domus professae Parisiensis (1764). En collaboration avec François Clément.
  • Table chronologique des diplômes, chartes, titres et actes imprimés concernant l'histoire de France (8 vol., 1769-1876)
  • Mémoires concernant l'histoire, les sciences, les arts, les mœurs, les usages des Chinois, par les Missionnaires de Pekin (16 vol., 1776). En collaboration avec Charles Batteux.
  • Diplomata, chartae, epistolae, et alia documenta, ad res Francicas spectantia, ex diversis regni, exterarumque regionum archivis ac bibliothecis, jussu regis christianissimi, multorum eruditorum curis, plurimum ad id conferente congregatione (3 vol., 1791). En collaboration avec Gabriel de La Porte du Theil.
  • Lettres de rois, reines et autres personnages des cours de France et d'Angleterre depuis Louis VII jusqu'à Henri IV tirées des archives de Londres (2 vol., 1839-47). Complété par Jacques-Joseph Champollion.

Notes et références

  1. Sa naissance à Granville, pourtant souvent mentionnée, est douteuse : il est parfois donné comme né à Montivilliers (aujourd'hui Seine-Maritime), d'où sa famille est originaire, le 23 février 1714 (lire en ligne).