Lortac

De Wikimanche

Lortac.
Le Roman d'un Sénégalais.

Lortac, de son vrai nom Robert Alphonse Collard, né à Cherbourg le 19 novembre 1884, mort à Paris le 26 avril 1973, est une personnalité artistique de la Manche, pionnier du dessin animé français, écrivain, scénariste et critique d'art.

Biographie

Il est le fils d'un officier de marine en garnison à Cherbourg.

En 1889, il suit ses parents à Paris, rue d'Assas. Après avoir échoué au Prytanée militaire de La Flèche, il prend des cours de dessin à l'Acédémie Delécluze, puis devient élève des l'École des beaux-arts [1], il commence à réaliser des dessins animés en 1914.

Il est mobilisé pour la Première Guerre mondiale. Le 25 mai 1915, à Notre-Dame-de-Lorette, il est blessé à l'épaule. Démobilisé, il rencontre le dessinateur Émile Cohl qui l'initie à l'animation. Il fonde sa propre société de production en 1919 pour laquelle travaillent les dessinateurs Cavé, Raoul Guérin, Rigal, Poulbot, Savignac, et peut-être Adolphe Willette [1]. Son atelier est l'un des pionniers du cinéma d'animation en France [1], lui-même réalisant plusieurs dessins animés qui font aujourd'hui partie de la collection « 9,5 mm Pathé Baby ». En 1922, il crée un journal satirique d'actualités en dessin animé, projeté dans les salles de cinéma, qu'il nomme Le Canard en ciné [1].

Il écrit le roman Démonax, dont il assure également l'illustration (1938).

Il est le scénariste de nombreux épisodes des célèbres séries Les Pieds Nickelés, de René Pellos, et Bibi Fricotin, de Pierre Lacroix.

Il réalise également jusqu'en 1945 des films publicitaires [1].

Il meurt le 16 avril 1983 à Paris, âgé de 89 ans.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 Jean Tulard, Dictionnaire du cinéma : les réalisateurs, Bouquins, Robert Laffont, 2003.

Lien interne

Lien externe