Liste des Bataillons de volontaires de la Manche

De Wikimanche

Les Bataillons de volontaires de la Manche appelés à la défense du territoire sont des bataillons créés pendant la Révolution française, en 1791.

Une coalition se forme contre la France alors en pleine Révolution. L’émigration se renforce de plus en plus. Le roi Louis XVI et sa cour se disposent à fuir. Beaucoup de ses partisans choisissent de s'exiler. Parmi ces émigrés se trouvent de nombreux officiers dont la désertion désorganise ce qui reste de l'armée. Les frontières de la France sont menacées.

Dès le 28 janvier 1791, l'Assemblée constituante décide de lever 100 000 soldats auxiliaires, bientôt renforcés par 300 000 gardes nationaux. Conformément à l'article 14 de la loi du 15 juin 1791, un registre est ouvert, dans chaque district, pour l'inscription des Volontaires nationaux appelés à la défense du territoire.

L’entrée en guerre de la Prusse aux côtés de l’Autriche le 6 juillet 1792 oblige l’Assemblée législative à contourner le veto royal en proclamant, le 11 juillet 1792, Citoyens, la patrie est en danger et demande à tous les volontaires d'affluer vers Paris.

Composition

Les volontaires doivent former des bataillons de 8 à 10 compagnies de 50 hommes commandés par 3 officiers. Chaque bataillon est composé de 8 ou 9 compagnies d'infanterie et d'une compagnie de grenadiers.

L'effectif de ces bataillons varie de 500 à 800 hommes.

Le bataillon est commandé par 1 colonel et 2 lieutenants-colonels. Tous les officiers doivent être élus par les volontaires.

Chaque garde national reçoit une solde de 15 sous par jour.

Le caporal et le tambour-major, une solde et demie ; le fourrier et le sergent, 2 soldes ; le sous-lieutenant 3 soldes ; le lieutenant 4 soldes ; le capitaine 5 soldes ; le lieutenant-colonel 6 soldes et le colonel 7 soldes.

Dès que leur service n'est plus nécessaire, les volontaires doivent rentrer dans leurs foyers et cesser de recevoir la solde.

Bataillons de volontaires de la Manche

Liste des bataillons de la Manche [1], avec les personnalités, rattachements, campagnes, combats et batailles auxquels ils ont participé, le numéro de la demi-brigade lors de l'amalgame de la première formation puis le numéro de cette demi-brigade lors de l'amalgame de deuxième formation.

De 1791 à 1793, les 7 districts (Avranches, Coutances, Cherbourg, Valognes, Carentan, Saint-Lô et Mortain) du département de la Manche fournissent 13 bataillons.

1er bataillon de volontaires

  • 1er bataillon de volontaires de la Manche, formé le 22 octobre 1791, chef de bataillon Jean-Marie Valhubert
    • Armée du Nord, Armée de Belgique
    • Personnalités : Jean-Marie Valhubert alors lieutenant-colonel en chef de bataillon
    • Non amalgamé lors de la première réorganisation
      • Amalgamé lors de la deuxième réorganisation dans la 28e demi-brigade de deuxième formation

2e bataillon de volontaires

  • 2e bataillon de volontaires de la Manche, formé le 7 octobre 1791
    • En garnison à Verdun (Meuse), Armée du Nord
    • Personnalités :
    • Amalgamé lors de la première réorganisation dans la demi-brigade de l'Allier
      • Amalgamé lors de la deuxième réorganisation dans la 27e demi-brigade de deuxième formation

3e bataillon de volontaires

  • Le 3e bataillon de volontaires de la Manche est formé le 12 septembre 1792
    • Armée de la Moselle
    • Personnalités :
    • Amalgamé lors de la première réorganisation dans la 200e demi-brigade de première formation
      • Amalgamé lors de la deuxième réorganisation dans la 38e demi-brigade de deuxième formation

4e bataillon de volontaires

  • Le 4e bataillon de volontaires de la Manche est formé en septembre 1792
    • Armée de la Moselle
    • Personnalités : Léonard Huard de Saint-Aubin alors simple volontaire puis capitaine et lieutenant-colonel en second du bataillon, Pierre Pouchin de La Roche comme lieutenant avant d'être promu capitaine et rejoindre l'Armée du Centre, puis l'Armée de Rhin-Moselle en 1793
    • Amalgamé lors de la première réorganisation dans la 26e demi-brigade de première formation
      • Amalgamé lors de la deuxième réorganisation dans la 108e demi-brigade de deuxième formation

5e bataillon de volontaires

  • Le 5e bataillon de volontaires de la Manche est formé le 14 août 1792
    • En garnison à Douai (Nord)
    • Personnalités :
    • Amalgamé lors de la première réorganisation dans la 205e demi-brigade de première formation
      • Amalgamé lors de la deuxième réorganisation dans la 109e demi-brigade de deuxième formation

6e bataillon de volontaires

    • Personnalités :
    • Amalgamé lors de la première réorganisation dans la 28e demi-brigade de première formation
      • Amalgamé lors de la deuxième réorganisation dans la 40e demi-brigade de deuxième formation

7e bataillon de volontaires

  • 7e bataillon de volontaires de la Manche est formé le 16 juin 1793
    •  ?
    • Personnalités :
    • Amalgamé lors de la première réorganisation dans la 19e demi-brigade légère de première formation
      • Amalgamé lors de la deuxième réorganisation dans la 6e demi-brigade légère de deuxième formation

8e bataillon de volontaires

  • Le 8e bataillon de volontaires de la Manche est formé le 14 juin 1793
    •  ?
    • Personnalités :
    • Amalgamé lors de la première réorganisation dans la 61e demi-brigade de première formation
      • Amalgamé lors de la deuxième réorganisation dans la 76e demi-brigade de deuxième formation

9e bataillon de volontaires

  • Le 9e bataillon de volontaires de la Manche est formé le 21 mars 1793
    • En garnison à Granville lors du Siège de la ville par les Chouans, avec les 6e et 11e bataillons [2]
    • Personnalités : Michel Louis Joseph Bonté
    • Amalgamé lors de la première réorganisation dans la 12e demi-brigade de première formation
      • Amalgamé lors de la deuxième réorganisation dans la 81e demi-brigade de deuxième formation

10e bataillon de volontaires

  • Le 10e bataillon de volontaires de la Manche est formé le 16 juin 1793
    •  ?
    • Personnalités : François Legendre d'Harvesse en tant que volontaire, capitaine puis chef de bataillon, Théodore Millet alors volontaire puis lieutenant, Charles Duval
    • Amalgamé lors de la première réorganisation dans la 28e demi-brigade de première formation
      • Amalgamé lors de la deuxième réorganisation dans la 40e demi-brigade de deuxième formation

11e bataillon de volontaires

  • 11e bataillon de volontaires de la Manche est formé le 29 août 1793
    • En garnison à Granville lors du Siège de la ville par les Chouans, avec les 6e et 9e bataillons [2]
    • Personnalités :
    • Amalgamé lors de la première réorganisation dans la 67e demi-brigade de première formation
      • Amalgamé lors de la deuxième réorganisation dans la 58e demi-brigade de deuxième formation

12e bataillon de volontaires

  • Le 12e bataillon de volontaires de la Manche est formé le 21 novembre 1793 (1 frimaire an II)
    •  ?
    • Personnalités :
    • Amalgamé lors de la première réorganisation dans la 12e demi-brigade de première formation
      • Amalgamé lors de la deuxième réorganisation dans la 81e demi-brigade de deuxième formation

Bataillon de chasseurs

  • Le Bataillon de chasseurs de la Manche est formé le ?
    •  ?
    • Personnalités :
    • Amalgamé lors de la première réorganisation dans la 15e demi-brigade légère de première formation
      • Amalgamé lors de la deuxième réorganisation dans la 3e demi-brigade légère de deuxième formation

Notes et références

  1. Jean-Baptiste Avril, « Avantages d'une bonne discipline, et moyens de l'entretenir dans les corps », page 257
  2. 2,0 2,1 et 2,2 « Rapport sur le siège de Granville par Jean-Baptiste Le Carpentier (1793) », Didacdoc n°23, (voi en ligne) consulté le 8 décembre 2019.

Source

Cet article est partiellement issu de l’article Wikipedia-logo-v2.svg Volontaires nationaux pendant la Révolution sur Wikipedia (voir la liste des contributeurs)