Ligne maritime Cherbourg-Rosslare

De Wikimanche

La ligne maritime Cherbourg-Rosslare est une liaison maritime reliant Cherbourg et Rosslare (Irlande).

Elle est créée en 1978 par la compagnie irlandaise Irish Ferries.

La liaison est d'abord assurée par le MS Saint-Killian, puis le MS Saint-Killian II, et le MS Normandy (de 1998 à 2002).

Depuis le 30 novembre 2007, elle est assurée par MS Oscar Wilde, qui effectue la traversée en 17 h 30.

À partir de février 2005, la compagnie Celtic Link Ferries exploite également la ligne, d'abord avec le MV Diplomat.

Le 20 septembre 2009, le car-ferry Norman Voyager inaugure la nouvelle ligne de passagers et de fret créée par LD Lines, qui remplace la liaison entre Le Havre et Rosslare [1]. Trois liaisons par semaine sont prévues. Départs de Cherbourg les mercredi, vendredis et dimanches et de Rosslare les mardis, jeudis et samedis. Le trajet dure 17 heures. Le car-ferry peut transporter 800 passagers et 200 voitures [1]. Le Norman Voyager passe sous les couleurs de Celtic Link Ferries le 4 octobre 2009. Il le reste jusqu'en mai 2011.

En 2011, 195 798 passagers transitent par la ligne Cherbourg-Rosslare, ainsi que 876 684 tonnes de fret.

Début 2014, la liaison est assurée par le Celtic Horizon qui peut transporter 1 000 passagers, 200 voitures et 120 camions trois fois par semaine [2].

En février 2014, la compagnie suédoise Stena Line annonce qu'elle va reprendre la ligne à la Celtic Link, à compter du 31 mars [3]. Assuré par le Stena Horizon (ex-Celtic Horizon), le service comprend trois traversées par semaine (départ de Cherbourg les mercredis et vendredis à 21 h et le dimanche à 16 h) [4].

Le 22 juillet 2020, la compagnie française Brittany Ferries annonce qu'elle va créer en mars 2021 une nouvelle ligne entre Cherbourg et Rosslare, qui remplacera la ligne Roscoff (Finistère)-Rosslare [5]. La desserte sera assurée par le Connemara, qui partira le lundi de Rosslare pour arriver le lendemain à Cherbourg à 14 h et repartira le jour même à 16 h 45 pour toucher Rosslare le lendemain à 8 h 15 [5].

En 2021, le retrait de la Grande-Bretagne de l'Union européenne incite les compagnies maritimes à développer le trafic direct entre l'Irlande et la France, sans passer par l'Angleterre, afin d'éviter les formalités douanières. Le 10 décembre 2020, Stena Line annonce qu'elle va mettre en service un deuxième navire, le Stena Forteller, à partir du 4 janvier 2021 [6]. Le 16 janvier 2021, le Stena Embla, plus moderne et plus grand, est mis temporairement sur la ligne en remplacement du Steena Horizon en maintenance : il va effectuer trois allers-retours chaque semaine [7]. À partir de septembre, le Stena Vinga assure trois rotations par semaine, les lundis, mercredis et vendredis [8]. Le 19 janvier, la Brittany Ferries ouvre une nouvelle liaison avec le Cap Finistère pour une rotation hebdomadaire d'une durée de 16 h [9].

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Site internet Met et Marine, 21 septembre 2009 (lire en ligne).
  2. Dominique Malecot, « Le Suédois Stena au port de Cherbourg », Les Échos, site internet, 3 mars 2014 [(lire en ligne).
  3. « Cherbourg : Stena reprend la ligne de la Celtic Link vers l'Irlande », site internet Le Marin, 27 février 2014.
  4. « Liaison avec l'Irlande : le ferry de la Stena Line en service », Ouest-France, 12 avril 2014.
  5. 5,0 et 5,1 Arthur Dumas, « Une nouvelle ligne de ferry vers l'Irlande au départ de Cherbourg ! », La Presse de la Manche, site internet, 23 juillet 2020.
  6. Jean Lavalley, « Stena Line annonce un deuxième ferry sur la ligne Cherbourg-Rosslare », La Presse de la Manche, site internet, 11 décembre 2020.
  7. « Stena Line positionne son plus récent ferry sur Cherbourg-Rosslare », La Presse de la Manche, 16 janvier 2021.
  8. « Stena Line renforce son offre à Cherbourg pour le fret et les voyages », La Presse de la Manche, site internet, 15 septembre 2021.
  9. Jacqueline Fardel, « Cherbourg triple ses rotations maritimes avec l'Irlande », France Bleu Cotentin, site internet, 19 janvier 2021.