Les Médiums

De Wikimanche

Yves Botomisy, Philippe Madd et Christian Denis (1968).
En 1969.

Les Médiums est un ancien un groupe musical de la Manche, originaire de Cherbourg.

Le groupe est populaire dans les années 1960 et au début des années 1970.

Il joue en trio. Ses styles de prédilection sont le rock et le blues.

Carrière

La carrière des Médiums commence en 1963. Le groupe se compose à l'origine de Tomy (Yves) Botomisi (guitare solo et chant), Hervé Geno (guitare basse), Gurwan Quinia (guitare d'accompagnement) et Philippe Madd (batterie) [1]. Les débuts sont difficiles, c'est l'époque où le rock dérange et n'intéresse encore qu'une petite partie de la jeunesse.

En 1965.

Le cirque Regerson engage le groupe pour une tournée dans l'Ouest [1]. Mais Hervé Geno (Geneau) trouve une mort tragique. Un organiste, Daniel Bellot, le remplace, avant de prendre le large. Un nouveau bassiste, José Jourdan, arrive, mais le service militaire l'éloigne bientôt [1]. Le groupe a du mal à trouver sa stabilité. En 1964, les Médiums remportent néanmoins un concours à Granville [2]. Puis un autre à Rouen, en première partie d'un tour de chant de Nancy Holloway. En 1965, les Médiums animent les soirées du casino de Coutainville [2]. C'est à cette époque qu'ils trouvent leur formation définitive, en trio, avec Yves Botomisi, Christian Denis, nouveau venu à la guitare basse, et Philippe Madd [1]. En mai 1965, le groupe enregistre à Paris un super 45 tours avec deux compositions de Chuck Berry (Memphis et Bye bye Johnny), une chanson popularisée par les Rolling Stones (Play with Fire) et une composition personnelle d'Yves Botomisy (Lorelei).

Dans le courant de l'hiver 1967, le groupe monte à Paris et se produit souvent au Golf-Drouot, le célèbre club dirigé par Henri Leproux. Un autre club en vogue, le Bus Palladium, le prend sous contrat pendant quatre mois [1]. À Paris, les Médiums enchaînent les concerts, au Bilboquet, au Trident, en première partie de Julie Driscoll, à l'Omnibus et à la salle Wagram [1]. Il lui arrive même d'accompagner occasionnellement des chanteurs de passage comme l'Américain Geno Washington ou l'Anglais Arthur Brown [1]. En octobre 1968, le groupe prend pension pendant trois mois au casino de l'Amirauté, régalant la jeunesse cherbourgeoise au cours d'après-midis dansants très suivis [3].

En 1972, Christian Denis et Philippe Madd quittent les Médiums pour former le groupe Margot, avec d'autres musiciens [4].

En dépit de leurs qualités musicales et de l'estime conquise dans le milieu artistique, les Médiums ne réussiront jamais à conquérir la large audience qu'ils méritaient.

Discographie

Pochette de 45 tours.
Super 45 tours
  • Lorelei / Memphis / Play with fire / Bye Bye Johnny / DMF 25560, 1965
CD
  • Les Années Casino (vol. 1), 2006 : Better by you better by me, My dream et Season of the witch
- enregistrements réalisés en 1967 par Philippe Noir pour Radio Cherbourg.
- Margot figure également sur ce cd avec Reality does not inspire (1970).

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 et 1,6 Roland Godefroy, « Les Médiums, une des meilleures formations françaises », La Presse de la Manche, 24 octobre 1968.
  2. 2,0 et 2,1 « 120 ans en Cotentin », La Presse de la Manche, hors-série, novembre 2009, p. 163.
  3. « Les Médiums vous feront danser », Ouest-France, 17 décembre 1968.
  4. Roland Godefroy, « Margot, pour que vive le rock », La Presse de la Manche, 27 septembre 1972.

Lien interne