Les Déferlantes (roman)

De Wikimanche

(Redirigé depuis Les Déferlantes)

Les Déferlantes est un roman de Claudie Galley, publié en 2008, dont l'intrigue se situe dans la Hague.

Résumé

La narratrice, ornithologue venue dans la Hague pour fuir sa vie et étudier les oiseaux migrateurs, croise le mystérieux Lambert, un jour de grande tempête. Cet homme, de retour dans sa terre natale pour vendre sa maison, fermée depuis la mort de sa famille dans un naufrage lors d'une tempête en 1967, fait ressurgir chez les habitants du village un passé oublié.

Accueil du roman

Paru initialement de façon confidentielle à 7 500 exemplaires, le roman rencontre un succès croissant grâce au bouche-à-oreille et au soutien des librairies, atteignant 85 000 ventes septembre 2008, puis 250 000 en juillet 2009[1] et 300 000 en juin 2010 alors qu'il sort en poche[2].

Traduit en italien, allemand, anglais et portugais.

Le roman s'inspire du poème Le gardien de phare aime trop les oiseaux, de Jacques Prévert.

Fiche technique

Les Déferlantes, Claudie Gallay - Éditions du Rouergue, collection La Brune, février 2008, 524 pages - ISBN 2841569349

Adaptation cinématographique

Lire l'article détaillé Les Déferlantes (téléfilm)

Notes et références

  1. Étienne de Montety, Dominique Guiou, Thierry Clermont, Paul François Paoli, « Les succès inattendus de l'été », Le Figaro, 29 juillet 2009
  2. « Après "Les Déferlantes", Claudie Gallay plonge au cœur du festival d'Avignon pour "L'amour est une île" », courrier-picard.com, 5 juillet 2010