Les Échos de Coutances... et d'ailleurs

De Wikimanche

Février 1916.

Les Échos de la Manche... et d'ailleurs est un ancien journal de la Manche, basé à Coutances.

Le premier numéro paraît en février 1916. Il est renommé à partir du quatrième numéro Les Échos de Coutances, à l’exception des numéros 7 et 8 intitulés Les Échos de Coutances et Coutainville [1].

Il s'agit d'une « gazette mensuelle illustrée » de 8 pages dirigée et imprimée par Fernand Desplanques, installé rue Saint-Nicolas [1]. Elle publie des poèmes, des anecdotes, des billets d'humeur et des dessins [1]. Elle accueille aussi les artistes du Le Pou qui grimpe et s'honore du patronage d'Adolphe Willette [1]. Au final, elle tient « de la gazette humoristique et de la revue littéraire et artistique » qui semble inspirée du Carnet de la semaine [1].

La revue s'assigne comme objectif « de fixer et ennoblir le souvenir des hommes et des faits qui ont illustré la vie de notre vieille cité [...] Avec orgueil et surtout sans oublier nos vaillants soldats, elle citera à l'ordre du jour, tous ceux qui dans le bien ou le Beau se sont distingués » [1].

En décembre 1916, la revue précise : « Organe de pensée libre, cette Gazette, fidèle à la méthode du grand Péguy ne craint pas d'admettre toutes les opinions, pourvu qu'elles soient l'expression de consciences sincères et soucieuses du bien général » [1].

Les Échos font paraître 23 numéros jusqu'en décembre 1917 [1].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 et 1,7 Le Didac'doc, n° 56, février 2015, p. 31.