Le Hutrel

De Wikimanche

Chargement de la carte...


Le Hutrel est un quartier de Saint-Lô, anciennement rattaché à Saint-Thomas-de-Saint-Lô.

Ce petit coin du département de la Manche frappe d’abord par sa configuration originale : les maisons, pour la plupart en terre, sont disposées depuis des siècles non pas en rues, mais en cercle autour d’une mare. Comme le hameau du Hutrel est à vingt minutes de marche du centre ville de Saint-Lô et donne ensuite accès à de nombreux chemins de randonnée, beaucoup de Saint-Lois s’y rendent quotidiennement : marcheurs, joggeurs, cyclistes, pêcheurs, etc.

Cet attachement au site est bien sûr encore plus fort chez les habitants du village lui-même (une cinquantaine en 2015). Le Hutrel a été en effet pendant neuf siècles le cœur d’ une paroisse puis d’une commune autonome : Saint-Thomas-de-Saint-Lô. Cette longue histoire, en particulier religieuse, est partout présente dans le village, et chacun a ses documents de famille, ses légendes aussi ! Mais de ce passé parfois tumultueux, ou tragique (en juin 1944 notamment) bien des mystères subsistent, les recherches dans les archives restent à poursuivre.

Vivre au Hutrel, c’est aussi une volonté partagée par tous d’embellir le site et de le préserver, en particulier de l’étalement urbain. Le village est en effet le point de départ de nombreux corridors écologiques et la mare et ses environs favorisent une biodiversité souvent originale. A cet égard, même s’il faut reconnaître que cette richesse naturelle est prise en compte par la municipalité de Saint-Lô, la vigilance reste toujours de mise.

Vivre au Hutrel, c’est enfin être fier de sa tradition, la fameuse Fête du Hutrel, connue de tous les Saint-lois et même au-delà. Elle est organisée chaque jeudi de l’Ascension depuis 1931. À cette époque, d’autres fêtes au déroulement similaire animaient les villages autour de Saint-Lô : toutes ont disparu. Une question reste entière : pourquoi cette permanence précisément ici ? Pourquoi ce bénévolat associatif (Comité des Fêtes puis aujourd’hui Commune libre) se transmet-il de génération en génération ?

À défaut d’une réponse définitive à cette double question, une chose est sûre : ce patrimoine du Hutrel, qu’il soit historique, écologique ou festif, ne perdurera que s’il reste l’affaire de tous.

Articles connexes