Le Buisson

De Wikimanche

Le Buisson est une ancienne commune de la Manche, aujourd'hui rattachée à Saint-Germain-sur-Sèves.

Toponymie

Attestations anciennes

  • Math[eus] de Buisson 1198 [1].
  • Osmundu[s] de Buisson (?) 1217 [2].
  • Sanctus Maurus de Dumo (?) 1320/1325 [3].
  • ecclesi[a] Beate Marie de Dumo 1332 [4].
  • le Buysson 1351/1352 [5].
  • le Bisson 1519 [3].
  • Buisson 1612/1636 [6].
  • le Buisson 1677 [7].
  • Buisson 1689 [8].
  • le Buisson 1713 [9].
  • Buisson 1716 [10], 1719 [11], 1757 [12], 1753/1785 [13].
  • le Buisson 1793 [14], 1801 [15],
  • Buisson 1804 [16].
  • Buisson-sur-Remeuge 1828 [17].
  • le Buisson 1825/1866 [18], 1903 [19], 1993 [20], 2007 [21], 2009 [22].

Étymologie

Ce toponyme de sens évident semble ne pas avoir eu d'article défini à l'origine, d'où probablement une fixation médiévale précoce. La forme sans article est d'ailleurs employée sporadiquement jusqu'au 19e siècle. Ce nom est issu de l'ancien français buisson « buisson » ou « petit bois ». On notera au 16e siècle l'emploi de la forme dialectale bisson, résultant de la réduction fréquente en Normandie de la diphtongue ui [ɥi] en i [i]. Le mot buisson procède lui-même du gallo-roman °BOSCIÓNE < °BŬSCIŌNE, dérivé collectif tiré du germanique de l'ouest (westique) °busk « bois, buissons », d’origine incertaine. Ce terme pourrait éventuellement se rattacher à la racine indo-européenne °bʰeu(ə)- « exister; pousser, croître ».

On remarquera également au début du 19e siècle la forme alternative de Buisson-sur-Remeuge, proposée (sur le tard) par Louis Du Bois, afin de différencier Le Buisson de son homonyme du Calvados (aujourd'hui rattachée à Merville-Franceville-Plage), rebaptisé par lui Le Buisson-sur-Mer. Ces propositions n'eurent pas de lendemain.

☞ Le nom de Remeuge provient de celui du petit ruisseau affluent de l'Holerotte, ainsi appelé sur la carte de Cassini. Il semble aujourd'hui anonyme, mais longe le hameau de Remeurge près du Buisson.

Histoire

Seigneurs

Les seigneurs du Buisson étaient également les patrons de l'église paroissiale Notre-Dame.

  • Pierre de Troisgots, écuyer, cité en 1332 [23].
  • Bonaventure Le Roux, écuyer, conseiller du roi, vicomte de Saint-Sauveur-Lendelin, cité en 1615 [24].
  • François Le Roux, cité en 1671 [24].
  • Charles-Alexis de Campion, cité en 1789 [24].

Territoire

La commune du Buisson est rattachée à celle de Saint-Germain-sur-Sèves en 1812. L'église paroissiale Notre-Dame est démolie, probablement au cours de la première moitié du 19e siècle [24].

Démographie

Évolution démographique
1793 1800 1806
80 67 77
source : site Cassini

Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires du Buisson
Période Identité Parti Qualité Observations
1794-....... Nicolas Le Paisant
1796-1797 Jacques Laisney
1797-1797 Henry Mahier
1797-1799 Jacques Laisney
1799-1812 Henry Mahier
Source : liste établie par Jean Pouëssel et M.-F. Herout pour 601 communes et lieux de vie de la Manche. [25]
À compléter.


Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

  • Dédicace de l'église paroissiale : Notre-Dame.
  • Patron (présentation) : patron laïc, le seigneur du lieu.
  • Fête patronale : ?

Annexes

Notes et références

  1. Thomas Stapelton, Magni Rotuli Scaccariæ Normanniæ sub regibus Angliæ, Londres, 1840-1844, p. 477.
  2. Léopold Delisle, Recueil de jugements de l’Échiquier de Normandie au XIIIe siècle, Paris, 1864, p. 51, § 201.
  3. 3,0 et 3,1 François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 90. — Notre doute vient ici de la dédicace à saint Maur, alors que l'ancienne église du Buisson était dédiée à Notre-Dame.
  4. Pouillé du Diocèse de Coutances, 1332, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 326G. — Auguste Longnon identifie ce nom au Buisson, succursale de Créances, ce qui semble être une erreur. La répartition des paroisses citées dans le pouillé pour le doyenné du Bauptois laisse peu de doutes.
  5. Compte du Diocèse de Coutances, pour l’année 1351 ou 1352, in Auguste Longnon, op. cit., p. 374F; même remarque.
  6. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BNF, ms. fr. 4620].
  7. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BNF, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  8. G. Mariette de La Pagerie, cartographe, Unelli, seu Veneli. Diocese de Coutances, divisé en ses quatre archidiaconés, et vint-deux doiennés ruraux avec les Isles de Iersay, Grenesey, Cers, Herms, Aurigny etc., chez N. Langlois, Paris, 1689 [BNF, collection d'Anville, cote 00261 I-IV].
  9. Dénombrement des généralités de 1713 [BNF, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  10. Guillaume de l'Isle, Carte de Normandie, Paris, 1716.
  11. Bernard Jaillot, Le Gouvernement général de Normandie divisée en ses trois généralitez, Paris, 1719.
  12. L. Brion de la Tour, Recueil des Côtes Maritimes de France, Desnos, Paris, 1757, carte n° 12.
  13. Carte de Cassini.
  14. Site Cassini
  15. Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris, 1801-1870.
  16. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. I (A-CNO), an XIII (1804), p. 490b.
  17. Louis Du Bois, Itinéraire descriptif, historique et monumental des cinq départements de la Normandie, Mancel, Caen, 1828, p. 406.
  18. Cartes d’État-Major (relevés de 1825 à 1866, mises à jour jusqu’à 1889).
  19. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  20. Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  21. Carte IGN au 1 : 25 000.
  22. Cadastre moderne.
  23. Pouillé du Diocèse de Coutances, 1332, in Auguste Longnon, op. cit., p. 326G.
  24. 24,0 24,1 24,2 et 24,3 Jean-Michel Renault, « Revue monumentale et historique de l'arrondissement de Coutances », Annuaire du département de la Manche, volume 29, année 1857, p. 59-60.
  25. René Gautier et 54 correspondants , 601 communes et lieux de vie de la Manche , éd. Eurocibles, 2014, p. 543