Landemer

De Wikimanche

La Hague sauvage.

Landemer est un village côtier de la Manche, situé sur la commune d'Urville-Nacqueville et de Gréville-Hague.

Situé dans la vallée du Hubiland, il fait office de porte est de la Hague à la sortie ouest de l'agglomération cherbourgeoise.

À ne pas confondre avec l'anse de Landemer, dans le Val de Saire

Histoire

Landemer attire les artistes dans l'ombre de Jean-François Millet, dès les années 1880, comme en témoigne le guide Conty en 1885. Le village est desservi par les voitures depuis la place de la Fontaine à Cherbourg[1].

Plusieurs hôtels durant l'entre-deux-guerres accueillent les touristes : l'hôtel Voisin, l'hôtel des Falaises, et l'hôtel Millet (propriété d'un frère du peintre, anciennement hôtel Durand puis Poidevin)[1].

Lieux et monuments

L'hôtel Millet.

Personnalités liées au village

  • Jean-François Millet (1814-1875) : le peintre a représenté à plusieurs reprises les falaises sur ses toiles. L'un de ses frères a également ouvert un hôtel, l'hôtel Millet, qui a accueilli de nombreux artistes.
  • Adeline Dudlay (1858-1934), comédienne, résidente secondaire
  • Eulalie de Bourbon (1864-1958), infante d'Espagne
  • Boris Vian (1920-1959) : l'écrivain passe toutes les vacances de sa jeunesse dans la villa qu'y possédent ses parents.
  • Philippe Huet (1945), journaliste et écrivain, qui met en scène le lieu dans son roman La Poubelle pour aller danser[2], et sa femme Élisabeth Coquart, écrivain, résidents
  • François David (1950)

Économie

Notes et références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Roger-Jean Lebarbenchon, La Hague, de la Belle Epoque au nucléaire et à l'euro, Société nationale académique de Cherbourg, 1998
  2. éd. Baleine, coll. Le Poulpe n° 273, 2011.

Lien interne