Laboratoire départemental d'analyses de la Manche

De Wikimanche

Le Laboratoire départemental d'analyses de la Manche est un établissement de recherche de la Manche, situé à Saint-Lô.

Il est spécialisé dans l'agroalimentaire, la santé animale et l'environnement.

Histoire

Il est créé en novembre 1947 par le Conseil général de la Manche [1], à la demande du ministère de la Santé publique, soucieux de la qualité micro-biologique du lait, or blanc du département[2]. Il ne compte alors que six collaborateurs [3].

À partir de 1950, le laboratoire est chargé du plan de surveillance des eaux d'adduction[2].

Dans les années 1970, il est mobilisé dans la lutte contre la brucellose, véritable fléau pour le cheptel bovin[2].

Depuis, ses activités se sont diversifiées : la virologie, le nucléaire, la certification de la qualité des produits de la Manche ( bovins, huîtres, moules, pêche, carottes, choux et poireaux, etc...)[2].

Installé dans le centre de Saint-Lô, il déménage au début des années 1970 pour s'installer dans la zone industrielle[1]. En 1992[1], il est agrandi et de nouveau agrandi et réaménagé en 2003[4]. Sa surface couvre 5 600 mètres carrés [5].

Le laboratoire est engagé dans un processus de fusion avec ses homologues du Calvados et de l'Orne, dans le cadre d'un Groupement d'intérêt public (GIP) [5]. Il prend la dénomination de Labéo Manche au terme du processus, au début de 2014 : [6].

Activité

Il réalise 600 000 analyses par an pour 16 000 clients différents [1].

Budget

Son budget est de 5,9 millions d'euros en 2010 [1].

Administration

Adresse : 1 352, avenue de Paris
50008 Saint-Lô Cedex
Tél. 02 33 75 63 00
Fax 02 33 75 63 01
Courriel : lda50@manche.fr

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 Site officiel consulté le 15 septembre 2013.
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 « LDA50. La vocation de partenaire économique », Manche Informations, n° 27, 1998, p. 19-34
  3. « Le LDA 50 », La Gazette du laboratoire, n° 124, septembre 2007.
  4. « Laboratoire départemental d'analyses. Le deuxième souffle », Manche Informations, n° 41, juin 2003.
  5. 5,0 et 5,1 « Le laboratoire départemental d'analyses de la Manche : à la pointe de la science et de la technologie », Manche Mag', n° 39, septembre-octobre 2013.
  6. « Fusion des trois labos d'analyses départementaux », Ouest-France, 6 février 2014.

Lien externe