Léon Ourry

De Wikimanche

Léon Ourry (1998).

Léon Albert Georges Ourry, né à Marchésieux le 13 janvier 1935 [1] et mort à Saint-Lô le 13 décembre 2020 [2], est un syndicaliste agricole et homme politique de la Manche.

Biographie

Agriculteur installé en 1958 à Marchésieux comme son père [3], Léon Ourry s'engage dans le mouvement syndical, au sein de la Jeunesse agricole catholique qu'il fréquente dès 1947 [3], puis de FDSEA de la Manche dont il devient président de la section des fermiers en 1964 et vice-président de cette section à la FNSEA[4]. Il s'oppose à la ligne productiviste de ce syndicat qu'il quitte au profit d'une réflexion autour du développement local [4]. Il milite également au PSU puis au PS [5] puis se rapproche des mouvements écologistes dans les années 1980 [4].

Il est maire de sa commune de 1971 à 1995 [6]. Sous son impulsion, sa commune lance en 1979 une réflexion sur sa dépendance énergétique, alors que le second choc pétrolier frappe la France et que la construction de la centrale nucléaire de Flamanville fait débat dans la Manche. Il fonde l'Association des énergies nouvelles (ADEN) [5] avec Michel Lenesley et Hubert Marie, et met en place une chaudière collective communale [7]. Il crée également l'Adame des Marais en 1984, dont il préside un temps la destinée pour l'essor économique et culturel de cette région, et aujourd'hui en difficulté financière [3].

Il est élu conseiller général pour le canton de Périers lors des élections de 1998, à la faveur d'une triangulaire au deuxième tour. Il perd son mandat lors des élections cantonales des 21 et 28 mars 2004, face à Hubert Lenormand (UMP), avec 44,54 % des suffrages, qui bénéficie cette fois du désistement au second tour du divers droite Damien Pillon [8].

Le 23 septembre 2001, il est candidat divers-gauche aux élections sénatoriales dans la Manche.

Il meurt dans la nuit du 13 au 14 décembre 2020, âgé de quatre-vingt-cinq ans, ses obsèques sont célébrées 18 décembre suivant en l'église Saint-Manvieu de Marchésieux [9].

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2020.
  2. « Acte de décès n° 776 - État-civil de Saint-Lô - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2020.
  3. 3,0 3,1 et 3,2 « Léon Oury, une vie au rythme du marais », Ouest France, 3 janvier 2013.
  4. 4,0 4,1 et 4,2 Marcel Jollivet, Pour une agriculture diversifiée : Arguments, questions, recherches, éditions L'Harmattan, 1988.
  5. 5,0 et 5,1 Frantz Woerly, « Paysans écologistes dans la Manche », Le Monde, 24 janvier 1983.
  6. Jean-Jacques Lerosier, « Basse-Normandie : la lente gestation de la biomasse », 16 novembre 2000.
  7. « Bois déchiqueté : la plate-forme de stockage de l'Aden inaugurée », Ouest-France, site internet, 16 mars 2013 (lire en ligne).
  8. Le Monde, 30 mars 2004.
  9. « Nécrologie. Léon Ourry, ancien maire de Marchésieux et syndicaliste agricole, est décédé », La Manche-Libre, site internet, 15 décembre 2020.

Article connexe