Jules Marie Armand Cavelier de Cuverville

De Wikimanche

Jules Cavelier de Cuverville.

Jules Marie Armand Cavelier de Cuverville, né à Allineuc (Côtes-du-Nord) le 28 juillet 1834 et mort à Paris le 14 mars 1912, est une personnalité militaire liée au département de la Manche.

Biographie

Cavelier de Cuverville entre dans la Marine en 1850 au port de Brest (Finistère). Aspirant le 1er août 1852, il embarque sur le Henri IV et participe au siège de Sébastopol où il est grièvement blessé le 16 octobre 1854.

Enseigne de vaisseau le 2 décembre 1854, il est sur le Victor en 1856 puis affecté en 1858 au bataillon des apprentis-fusiliers à Lorient (Morbihan). En 1860, il est muté sur le Donawerth.

Lieutenant de vaisseau le 11 juillet 1860, il est instructeur à l'École navale en 1861. En juillet 1863, il est chargé par le Ministre de se rendre à Sébastopol afin de rapatrier les sépultures des Français tués lors des combats de Crimée. En 1864, il commande un cutter garde-pêche, le Pluvier. En 1867, sur la Sémiramis, il est l'aide de camp de l'amiral commandant la Division navale des Antilles.

Capitaine de frégate le 22 juillet 1870, nommé aide de camp de l'amiral Louis Henri de Gueydon, commandant en chef l'Escadre du Nord, il suit celui-ci en 1871, alors Gouverneur général de l'Algérie et il occupe les fonctions de Chef du Bureau des affaires militaires et maritimes à Alger. En 1873, il commande le Kléber de la station de l' Algérie. En 1875, il est affecté à la Commission de Gâvres, il y poursuit ses travaux sur l'artillerie. En 1876, il commande le Cuvier où il s'intéresse aux questions relatives à la pêche. En 1877, il se distingue comme attaché naval à Londres.

Capitaine de vaisseau le 8 octobre 1878, il commande en 1880 le cuirassé Trident à Brest puis le Suffren en 1881. En 1882, il commande la frégate-école Résolue puis la frégate-école Alceste en 1883, et de nouveau la Résolue en 1884. Le 15 février 1885, il commande le croiseur de 2e classe Infrernet du port de Lorient puis la Division navale de l'Atlantique-Sud. Il opère surtout sur les Côtes occidentales d'Afrique, réglant des litiges entre Portugais et anglais.

Contre-amiral le 4 février 1888, il est major général du 2e arrondissement maritime à Brest. En 1890, il commande la Division navale de l'Atlantique, hissant son pavillon sur la Naïde. Il joue un rôle important lors de l'expédition du Dahomey.

Vice-amiral le 9 février 1893, il est nommé préfet maritime du 1er arrondissement maritime à Cherbourg. En 1895-96, il commandant de l'Escadre de réserve puis en 1896-97, l'Escadre de Méditerranée. En juillet 1897, il est nommé Inspecteur général de la Marine. De juillet 1898 à juillet 1899, il est Chef d'État-major et Directeur de Cabinet du Ministre de la Marine après quoi il quitte le service actif.

Au 1er janvier 1903, il est versé en 2e Section dans le cadre de la réserve.

Il est élu sénateur du Finistère le 31 mars 1901, puis réélu le 4 janvier 1903. Son mandat se termine le 6 janvier 1912.

Distinctions

  • Chevalier de la Légion d'honneur le 14 avril 1855.
  • Officier de la Légion d'honneur.

Hommage

Un bâtiment de l'école des fourriers de Querqueville est baptisé De Cuverville

Source

  • Espace Tradition de l'École navale. [1]