Jules Hurel

De Wikimanche

Jules Hurel, né à Percy le 23 septembre 1909 et rentré de Landsberg (Allemagne), est un déporté de la Manche.

Jules Hurel est déporté le 5 août 1942 de Paris vers la prison de Karlsruhe (Allemagne) en même temps que les Manchois Alexandre Médard, Désiré Lechanoine et Paul Tapin. Déporté ""NN"" [1], il est transféré au kommando de Kaufering-Landsberg, situé en Bavière.

Il y retrouve la liberté le 27 avril 1945.

Source

Fondation pour la mémoire de la déportation

Notes et références

  1. Nacht und Nebel = "Nuit et brouillard" - interprétation du signe N.N. accolé par l'administration SS à tout détenu désigné dès sa déportation.

Lien interne