Journal de Coutances

De Wikimanche

Le Journal de Coutances est un ancien journal de la Manche, ayant son siège à Coutances.

Il paraît de 1817 à 1944.

Histoire

Il publie son premier numéro en 1817, au format 62 cm x 41 cm [1]. Il fait suite à la Feuille d'affiches, annonces et avis divers de l'arrondissement de Coutances [1]. Il se présente, en sous titre, comme une « feuilles d'annonces judiciaires légales, affiche et avis divers » [1]. Il adopte une rythme de publication hebdomadaire, qu'il ne tiendra pas, paraissant ensuite avec une « périodicité variable » [1].

Il compte 250 abonnés en 1848 [2].

Dans son rapport sur la presse politique de la Manche, publié en juin 1861 l'inspecteur général de la Librairie et de l'imprimerie Gallis écrit que le journal (1 550 abonnés) « appartient à un homme dévoué au gouvernement ; cependant la présence de l'évêque, quoique gallican et dévoué à l'empereur, celle de son nombreux clergé, concordant avec celle d'un tribunal qui réclame le privilège d'être un chef-lieu judiciaire, donnent au journal une nuance d'esprit clérical et de dénigrement. Malgré ces apparences, on a rien à redouter du Journal de Coutances et il en empêche d'autres de s'établir. » [3].

Le 26 octobre 1940, le journal publie un article sur la promulgation du statut des Juifs [4] : « Les Juifs sont en grande partie responsables de notre situation actuelle [...] Partout les Juifs avaient pris les meilleures places et émargeaient confortablement au budget de l'État, tout en nuisant autant qu'ils le pouvaient à la France. Il fallait, pour débarrasser la Nation de cette plaie, un acte énergique. Le gouvernement du Maréchal Pétain l'a fait en publiant le nouveau statut des juifs qui empêche ceux-ci de s'infiltrer dans les affaires du Pays, affaires qui ne regardent que les vrais Français [...] Il y a assez d'authentiques Français pour diriger la France. L'élimination des juifs est un grand pas de franchi vers la nouvelle organisation de notre Pays » [5].

Il cesse sa publication en 1944, à une date indéterminée [1]. Son dernier numéro connu date du 21 avril 1944 [1].

Consultation

On trouve des collections incomplètes, voire, fagmentaires, à la Bibliothèque nationale à Paris, aux Archives départementales de la Manche à Saint-Lô, à la bibliothèque municipale de Coutances et aux archives diocésaines à Coutances.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 et 1,5 Françoise Poggioli, Bibliographie de la presse française 1865-1944 - 50. Manche, Bibliothèque nationale, Paris, 1970.
  2. Le Didac'doc, n° 56, février 2015.
  3. Jean Quellien et Christophe Mauboussin, L'aventure de la presse écrite en Basse-Normandie (Journaux de 1786 à 1944), CRL Basse-Normandie et Cahiers du temps, 1998.
  4. Le même article est publié le même jour dans le Journal de Granville.
  5. Le Didac'doc, n° 56, février 2015, p. 37.