Joseph Hamel

De Wikimanche

Joseph Hamel en 1926.

Joseph Hamel est une personnalité économique de la Manche.

En 1876, il est engagé à 10 ans comme apprenti forgeron par son oncle dans l'atelier de forge de marine que ce dernier a fondé en 1844 à Cherbourg. Après son service militaire, Joseph Hamel se voit confier la direction de la forge[1]. En 1893, il rachète l'atelier à sa tante, qui a succédé à son mari, mort entretemps. Il développe l'affaire petit à petit jusqu'à en faire une entreprise florissante, les Ateliers J. Hamel, qu'il spécialise dans la réparation navale[1].

Il préside la société de mareyage Les Chalutiers cherbourgeois, fondée en 1923, dont il est aussi le principal actionnaire [2].

En 1928, il préside le Comité des gauches cherbourgeoises, regroupant « certains gros patrons de l'industrie et du commerce » qui ont « la “ haute main” sur le comité des radicaux et républicains socialistes de Cherbourg » [3].

Hommages

À Cherbourg, le quai reliant le quai de France et le quai de Normandie porte son nom.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 « J. Hamel à Cherbourg », L'Illustration économique et financère, 28 août 1926
  2. Jean de Fussy, « Un succès maritime français : les Ateliers J. Hamel à Cherbourg », Journal de la marine marchande, n° 648, 3 septembre 1931
  3. Jean Quellien, Les Élections dans la Manche, éd. Ocep, 1973, p. 155.

Lien interne