Johnny Hallyday et la Manche

De Wikimanche

Johnny Hallyday (1960).

Johnny Hallyday, né à Paris le 15 juin 1943, mort à Marnes-la-Coquette (Hauts-de-Seine) le 6 décembre 2017, est un chanteur français en lien avec le département de la Manche.

Johnny Hallyday a donné plusieurs concerts dans la Manche. Il est venu aussi plusieurs fois sans chanter. Il est encore lié au département par son amitié avec le Saint-Lois André Dessoude, qui lui offre en 2002 sa première participation au rallye Paris-Dakar, avec René Metge (49e) [1] . L'Équeurdrevillais Johnny Rock est aussi l'un de ses sosies.

Dans la Manche

Ouest-France, 15 juillet 1961.
  • 14 juillet 1961 : premier concert de Johnny Hallyday dans la Manche, au casino de Cherbourg [2]. En route pour Saint-Malo (Ille-et--Vilaine), il fait une pause déjeuner avec Catherine Deneuve à Villebaudon, dans le restaurant tenu par Madeleine Lepilleur [3]. Un deuxième concert suit au casino de Granville le 16 [4]. La soirée se termine par une virée à La Potinière à Donville-les-Bains [5]. Un fan de Saint-Lô affirme que Johnny Hallyday a également chanté en juin dans cette ville, au cinéma Le Drakkar [6].
  • 10 avril 1964 : il donne un concert au théâtre de Cherbourg [7], accompagné par Joey and the Showmen. Sylvie Vartan vient le rejoindre. La première partie est assurée par Pierre Vassiliu, Éric Charden, Sophie, Nathalie Degand et Laura.
  • 9 août 1964 : Johnny Hallyday, alors militaire, fait spécialement le déplacement d'Allemagne pour rejoindre Sylvie Vartan qui se produit au casino de Cherbourg [8].
  • 4 juillet 1971 : il chante sous un chapiteau à Saint-Lô, place du Champ-de-Mars, devant 1 500 spectateurs, accompagné par les Black-Birds [3].
  • 24 août 1972 : Johnny Hallyday chante sous chapiteau à Granville et le lendemain à Saint-Lô dans le cadre de sa tournée d'été « Johnny Circus ».
  • 22 mars 1982 : il est à Brix pour l'inauguration du Forum Club rebaptisé Johnny Hallyday Club quelques jours plus tôt [9].
  • 23 octobre 1992 : Johnny Hallyday donne un concert au complexe Jean-Jaurès à Équeurdreville-Hainneville devant 3 500 spectateurs [10].
  • En 2012, le chanteur prête sa voix à la dernière crèche vivante de Saint-Hilaire-du-Harcouët [11]. L'enregistrement a lieu dans les studios d'Europe 1 à Paris, sous la houlette de Patrice Deniau qui met en scène le spectacle [11]. 10 000 personnes assistent aux représentations [11].

La statue dont personne ne veut

Présentée en 2008 à Verneuil-sur-Avre (Eure) dans le cadre d'un festival d'art naïf, une statue en bois de Johnny Hallyday de 4,30 mètres de haut et pesant une tonne, œuvre de Maurice Bordier, est refusée par la municipalité [12]. Mise aux enchères en 2010, elle est achetée 8 200 € par un Cherbourgeois, Pascal Lehuby, qui veut en faire don à la ville [12]. Mais la municipalité repousse l'offre [13], comme un peu plus tard la municipalité d'Équeurdreville-Hainneville [14]. La statue est d'abord déposée devant le garage Leconte à Saint-Lô, avenue de Paris [15]. Elle est amenée en novembre à Saint-James [16]. L'un des sosies de Johnny Hallyday, Johnny Rock, ami de Michel Thoury, maire à l'époque et fan du chanteur, est à l'initiative de cette installation [17]. La statue reste quelque temps à Saint-James avant d'entamer un périple qui se termine dans le Calvados, dans un camping de Bernières-sur-Mer.

Notes et références

  1. Benoît Fouque, « Le rocker s'invite chez Nissan-Dessoude », Ouest-France, 23 juin 2001.
  2. « Vif succès du concert de Johnny hallyday », La Presse de la Manche, 17 juillet 1961.
  3. 3,0 et 3,1 Anthony Moisson, « Les concerts de Johnny Hallyday dans la Manche », Ouest-France, 7 décembre 2017 (lire en ligne).
  4. « Johnny Hallyday dimanche soir au casino », Ouest-France, 15 juillet 1961.
  5. Kevin Verger, « Quand Johnny était venu chanter à Granville », Ouest-France, 7 décembre 2017.
  6. Yann Halopeau, « Johnny au Drakkar à Saint-Lô en 1961, j'y étais », Ouest-France, 8 décembre 2017.
  7. « Le théâtre municipal a vibré avec Johnny Hallyday », La Presse de la Manche, 11 avril 1964 ; « Un programme digne du meilleur music-hall », La Presse de la Manche, 13 avril 1964 ; « Un public enthousiaste fait un triomphe à Johnny Hallyday », Ouest-France, 13 avrl 1964.
  8. René Moirand, « Le casino a fait salle comble pour le gala Vartan », La Presse de la Manche, 11 août 1964 ; « En écoutant Sylvie Vartan », Ouest-France, 11 août 1964.
  9. Julien Munoz, « Nous nous sommes tant aimés », La Presse de la Manche, 7 décembre 2017.
  10. « En 1992, un concert inoubliable à Équeurdreville », Ouest-France, 7 décembre 2017.
  11. 11,0, 11,1 et 11,2 Florian Hervieux, « Quand Johnny prêtait sa voix à la crèche vivante », La Gazette de la Manche, 13 décembre 2017.
  12. 12,0 et 12,1 « La statue de Johnny Hallyday à Verneuil-sur-Avre vendue à un fan de Cherbourg », La Dépêche, site internet, 1er novembre 2010 (lire en ligne)
  13. Sophie Bernard, « Johnny Hallyday : Cherbourg ne veut pas de sa statue », ohmymag.com, site internet, 2 novembre 2010.
  14. Sybille Laurent, « La statue de Johnny va déménager à Saint-James », Ouest-France, 29 septembre 2010.
  15. « La statue de Johnny Hallyday à Saint-Lô jusqu'à fin septembre », Ouest-France, 8 septembre 2010.
  16. « La statue de Johnny prend ses quartiers d'hiver à Saint-James », Ouest-France, 5 novembre 2010.
  17. Pascale Bressine, « Une statue XXL de l'idole », La Gazette de la Manche, 13 décembre 2017.

Lien interne