Jeanne d'Arc Coutances Tennis de Table

De Wikimanche

La Jeanne d'Arc Coutances Tennis de Table est une association sportive de Coutances, créée en 1921.

Avec une section tennis de table datant de 1935, elle est un des plus anciens clubs de tennis de table de la Manche.

Histoire

Aux origines

L'histoire de la "Jeanne d'Arc" remonte au 19e siècle et à la création du patronage dont elle est issue. Ce patronage catholique a pour nom "l'Œuvre de Jeunesse"(ODJ), un nom qui, pour les anciens, se confond souvent avec la Jeanne d'Arc.
Créé le 17 août 1890 par le chanoine Lebon dans la pure tradition des patronages, le "Patro" s'établit à "la Maison Blanche", nom qui fait référence à la grande maison du quartier du lycée de Coutances, dans laquelle les jeunes Coutançais participent à des réunions, parlent de différents sujets de société, jouent à des jeux, en intérieur (nain jaune) et en extérieur mais aussi vont à la messe et prient. En 1900, l'ODJ accueille déjà plus de 100 jeunes Coutançais.
Au fil des années l'ODJ s'étoffe de différentes sections :

  • En 1920, est créée "l'Association des Anciens de l'Œuvre de Jeunesse" regroupant les jeunes du patronage devenus adultes. Cette amicale des anciens sera dissoute en 1990, faute de combattants….
  • Le 10 mars 1921 est créée la "Société Jeanne d'Arc".

La "Jeanne d'Arc" est la section sportive et culturelle, permettant de participer à différents évènements et concours, de s'affilier à des Fédérations officielles. Paru au Journal Officiel et inscrit dans ses statuts, son objet social poursuit un but assez martial : "Elle a pour but de développer, par l'emploi rationnel de la gymnastique et de l'éducation physique, du tir et des sports, et de la préparation militaire, les forces physiques et morales des jeunes gens, de préparer des hommes robustes et de vaillants soldats, et de créer, entre tous ses membres, des liens d'amitiés et de solidarité. L'Association s'interdit toute discussion politique d'aucune sorte".
Elle est domiciliée à la même adresse que l'ODJ, au 5 rue Belle-Place à Coutances. La rue Belle-Place n'existe plus comme telle de nos jours mais elle correspond à l'escalier qui relie la rue du Lycée et la place de la Poissonnerie (quartier remanié après les bombardements de 1944). Son premier président est Émile Masson, notaire à Coutances, que l’on retrouve encore président en 1935.
Au sein de la "Jeanne d'Arc", plusieurs sections ou activités sont créées :

  • Section football créée en 1926.
  • Gymnastique et Athlétisme.
  • Théâtre.
  • Musique.
  • Cinéma.
  • Section tennis de table créée en 1935.

Des pongistes coutançais, véritables pionniers

Officiellement créée en 1935, la section "Tennis de Table" s'affilie à la Fédération Française de Tennis de Table (FFTT), elle même créée seulement 8 ans plus tôt.
A cette époque là, même si la grande majorité des clubs existants sont parisiens, le "Ping-Pong" normand est déjà actif (comité Normand créé en 1931), mais plutôt sur la rive nord de la Seine avec de nombreuses sociétés sur Rouen et Le Havre.
Dans le Calvados, un club caennais est déjà présent et participe à une tentative de championnat de France par équipes en 1933-34 (avortée à cause des problèmes de déplacement, le championnat le plus important étant le championnat de Paris). Falaise, Saint Sever, Deauville, Pont-Lévêque, figurent également parmi les premiers clubs calvadosiens.
Dans la Manche, les clubs précurseurs sont d'abord celui de Granville puis de Périers, Saint-Hilaire-du-Harcouët, Coutances.
A Coutances, c'est Adrien Lecourt qui dirige le "Ping-Pong" et dès cette année là, la "Jeanne d'Arc" (JA) participe au championnat de Bretagne, 2e série, district de la Manche. En effet, quelques mois auparavant, la Fédération a décidé bizarrement de rattacher la Manche, pour le championnat par équipes, à la Fédération Régionale Rennaise de Tennis de Table (FRRTT). La situation fut rapidement rétablie dans l'autre sens.
Adrien Lecourt, Auguste Lecocq, Jules Posloux, Constant Dameuve, Auguste Godefroy et Jean Laforest constituent la première équipe de la JA. La poule compte 4 équipes. La JA perd contre Le Tennis club de Cherbourg (6-10 et 7-9). La JA l’emporte sur la "Raquette Prisiaise" (16-0 et 15-1) et enfin elle bat Saint-Sauveur-Lendelin (13-3 et 13-3). Elle est 2ème du classement. Lecourt et Lecocq sont qualifiés pour les concours individuels à Rennes.

Reconstruire et évoluer

En juin 1944, Coutances subit d’importants bombardements qui détruisent de nombreux bâtiments. Le quartier de la Poissonnerie est gravement touché et la "Maison Blanche" ne résiste pas. L’ODJ et la JA en particulier, perdent leur site emblématique et vont devoir se reconstruire.
Lors de la saison 1946-1947, l'on retrouve la JA en 2ème série du championnat de la Manche. Si l’Œuvre de Jeunesse a occupé un terrain, propriété de l’Église, situé Boulevard de la Marne, c'est au "Foyer des Jeunes", construit au 38 rue Tourville, qu'elle s’établit pour continuer et développer ses activités.
La "Jeanne d’Arc" s'y implante également mais voit progressivement s'autonomiser ses sections sportives qui prennent d'autre noms, comme la section football qui devient ES Coutances. En 1961, le tennis de table reste la seule section sportive de la "Jeanne d'Arc". Pour l'entrainement et les compétitions, elle dispose de deux tables dans les combles de l'immeuble, au dernier étage.

L'équipe première (André Alexandre, Jean-Claude Enault, Yves Creusson) ayant acquis, en 1967, sa première montée en division Nationale, dans laquelle elle se distingue en finissant 1ère de sa poule (ex æquo avec Angers); le nombre d'équipes se multipliant, l'espace exigu du dernier étage n'est plus du tout adapté. Au rez de chaussée, la salle de cinéma, dans laquelle des projections de films pour la jeunesse avaient lieu de façon de plus en plus sporadique, devient, après transformations de son sol, le lieu des exploits des pongistes de la JA.
En 1974, l'ODJ et son "Foyer des Jeunes" comptent 450 membres. Les sections les plus actives sont la Jeanne d’Arc, le club Musique, le club Nautique et l’Amicale des Anciens de l’ODJ. À elle seule, la JA réunit 150 membres; le club Musique également.

Se structurer pour continuer à jouer dans la cour des grands

C’est au début des années 1970 que s’organise l’école de ping-pong accueillant les jeunes pongistes en herbe au cours d'entrainements réguliers, menés par des entraineurs bénévoles attitrés.
Pendant toute cette période et jusqu'au début des années 1990, les garçons évoluent au niveau national sans discontinuer.
La présence des féminines en championnat est plus épisodique. Il faut attendre 1986 et l'arrivée de Marie-Christine Leclère, pour trouver une équipe féminine en continu et 1992 pour atteindre le niveau national. En 1992, bénéficiant de l'arrivée de Sophie Meslin, l'équipe féminine vit sa première montée en Nationale. Qu'elle soit seule ou en Entente avec le PL Saint-Lô entre 2003 et 2016, la JA est présente à ce niveau de compétition de façon quasi continue, jusqu'à nos jours.
En septembre 1994, bénéficiant de l’installation du Comité départemental de tennis de table au gymnase Claires-Fontaines, la JA quitte le "Foyer des Jeunes" de la rue Tourville et déménage dans les locaux du gymnase. Un grand gala est organisé pour l’inauguration le 10 mars 1995. 1500 spectateurs viennent voir Jean-Philippe Gatien (Vice-champion olympique aux jeux de Barcelone en 1992 et champion du monde simple messieurs en 1993 à Göteborg, 13 fois champion de France), Patrick Chila (Quadruple champion de France 1998, 2003, 2007 et 2008 et médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Sydney en double avec Jean-Philippe Gatien), Damien Éloi (Champion de France en 2004, demi-finaliste en double aux championnats du monde 1995 et 1997 avec Jean-Philippe Gatien) et Nicolas Chatelain (Champion d'Europe par équipes en 1994 et 1998, champion de France en double avec Patrick Chila en 1993 et 1972).
En 2000, la JA devient employeur et embauche son premier entraineur salarié, Arnaud Grizard. Pour le club c'est une évolution obligatoire pour continuer à évoluer à son niveau et rester un des clubs importants de la Manche.
Le 10 septembre 2001, la JA modifie ses statuts pour entériner sa mono-activité déjà ancienne, en prenant le nom de "Jeanne d’Arc Tennis de Table".
En 2003 est créée une Entente avec le PL Saint-Lô. Elle permet à Pierre Gardien, seul Coutançais les premières années, d'évoluer au niveau national à partir de 2004. L'Entente masculine est arrêtée en 2016 mais six Coutançais évolueront dans l'Entente au fil de ces 12 ans. A partir de 2015, et dès l'arrêt de l'Entente, l'équipe 1 masculine remonte en Nationale 3 mais n'arrive pas à se stabiliser à ce niveau de compétition.

Personnalités marquantes

Présidents

  • Emile Masson : 1921-?, 1935-1945
  • Paul Lerendu : ?-1935
  • Etienne Fauvel : 1946
  • Yves Déplacé : Années 60
  • André Sagot : 1977-1979
  • Yvon Désert : 1979-1985
  • Stéphane Menand et Denis Lebas : 1988-1989
  • Denis Lebas et Jacques Menand : 1989-1990
  • Claude Barbey : 1990-1993
  • Hubert Savary : 1993-1998
  • François Roulland : 1998-2001
  • Philippe Marie : 2001-2006
  • Thierry Gardien : 2006-2010
  • Laurent Naudin : 2010-20..

Vice-présidents, secrétaires et trésoriers

  • Olivier Belleguic : trésorier adjoint (1989-1990)
  • Isabelle Bourdin : secrétaire (1988-1989)
  • Yves Déplacé : vice-président (1977-1984), trésorier (1988-1989) (1991-1996), secrétaire (1989-1990)
  • Yvon Désert : trésorier (1977-1984) (1989-1990)
  • François Hébert : secrétaire (2002-2006)
  • Karim Haddek : secrétaire (2010-2016)
  • Rodolphe Joigne : secrétaire adjoint (1989-1990), secrétaire (1998-2002)
  • Denis Le Bas : vice-président (1991-1992) (1998-1999), secrétaire 1995-1996)
  • Serge Leclerc : trésorier (2000-2016)
  • Alain Lemière : secrétaire adjoint (1989-1990)
  • Vincent Léonard : secrétaire (1988-1989)
  • Georges Menand : vice-président (1983-1984)
  • Jacques Menand : secrétaire (1991-1992), secrétaire adjoint (1998-2002)
  • Laurent Naudin : secrétaire (2006-2010)
  • Philippe Rolland : trésorier (1998-1999)
  • Hubert Savary : secrétaire (1977-1984)

Ils ont entrainé à la Jeanne d'Arc

  • Joël Maline : débuts 1970
  • Philippe Demeyer : saison 1976-77
  • Marie-Thérèse Désert : de 1977 à 1979
  • Philippe Lecornu : saison 1978-1979
  • Hubert Savary : de 1978 à 1985
  • Yvon Désert : de 1978 à 1985
  • Marie-Christine Leclère : de 1983 à 1985
  • Guy Vandewoestyne : 1984
  • Rodolphe Joigne : 1987
  • Alain Livory : de 1979 à 1993
  • Olivier Houivet : saison 1991-1992
  • Arnaud Grizard : 1998-2006 (salarié plein temps)
  • Fabio Riccio: 2008-2012 (vacations de l'entraineur du PL Saint Lô)
  • François Duruisseau: saison 2012-2013 (groupement d'employeurs)
  • Claude Monchois : 2014-2015 (salarié temps partiel)
  • Sophie Meslin : depuis 1992 (détachement ville)
  • David Le Pape : 2015- (salarié plein temps)

Des histoires de famille

La pratique du tennis de table à la "Jeanne d'Arc" est souvent une histoire de famille. Quelques patronymes de familles coutançaises en témoignent :

  • Désert : Marie-Thérèse et Yvon
  • Leclère : Marie-Christine, André, Eric et Carine
  • Malard : Jean et Marcel
  • Maline : Jean, Bernard, Joël
  • Saymard : André, Patrick, Jack (Champion de Normandie en simple messieurs, double messieurs et double mixtes en 1976, classé 15), Christian, Alain, Didier.

Deux familles arrivées à la Jeanne d'Arc après la dissolution du club de Cametours.

  • Menand : Hubert, Jacques, Stéphane et la génération suivante avec Pierre et Jean-Baptiste.
  • Savary : Hubert,

La Jeanne d'Arc en 2018

Une organisation alliant compétition, formation et loisir

Plusieurs groupes structurent l'activité pongiste des 180 adhérents :

  • Baby ping : tennis de Table adapté pour les 5 à 8 ans
  • Jeunes Initiation : garçons et filles en primaire ou au collège, ayant une ou deux années de pratique.
  • Jeunes perfectionnement : garçons et filles en primaire ou au collège, ayant plusieurs années de pratique.
  • Compétition : cadets, juniors, séniors, vétérans, pratiquant la compétition par équipe et/ou individuelle
  • Loisirs ou séances libres : joueurs pour une séance conviviale de jeu libre
  • Sport adapté : tennis de table adapté aux personnes en situation de handicap psychique, intellectuel ou mental.
  • Séances individuelles : pour les éléments les plus prometteurs et/ou désirant passer la vitesse supérieure.

L'animation des groupes est assurée par :

  • Deux entraineurs
  • Un entraineur bénévole diplômé
  • Sept entraineurs assistants, relanceurs et coachs

Un comité directeur adapté aux enjeux

Au delà du bureau associatif classique (président, trésorier, secrétaire), de nombreuses fonctions assurent l'efficacité de la vie du club :

  • Responsable des entrainements
  • Responsable loisirs
  • Secrétariat Responsable loisirs
  • Responsable équipes
  • Responsable Arbitrage
  • Site internet
  • Représentant jeunes
  • Réseaux sociaux
  • 7 Juges-arbitres
  • 5 Chauffeurs

Le club est par ailleurs représenté au sein du Comité Départemental de Tennis de Table de la Manche par 5 membres et par 2 membres au sein de la Ligue de Normandie.

Administration

Adresse : Gymnase Claires-Fontaines
24, avenue Jean-François-Millet
50200 Coutances
Tél. 09.50.29.97.70
Courriel: jactt@wanadoo.fr

Liens externes