Jean Tissier

De Wikimanche

Jean Tissier.

Jean Tissier, né à Paris le 1er avril 1896 et mort à Granville le 31 mars 1973, est un acteur lié à la Manche.

Surnommé «le nonchalant qui passe» [1], il est populaire dans les années 1940, 1950 et 1960.

Il meurt dans la misère à Granville, à 76 ans, où il réside dans une maison de retraite depuis novembre 1972.

Biographie

À Granville en 1961 (à gauche) lors du tournage du film Snobs !

Il commence une carrière de journaliste avant de bifurquer rapidement vers le théâtre et le cinéma.

Après avoir fait de la figuration, il trouve son premier vrai rôle au cinéma dans Le Monde où l'on s'ennuie (1934). On le voit ensuite dans Messieurs les ronds-de-cuir, d'Yves Mirande (1936), L'Assassin habite au 21, de Henri-Georges Clouzot (1942), Les Inconnus dans la maison, de Henri Decoin (1942), au côté de Raimu, Un drôle de paroissien, de Jean-Pierre Mocky (1963).

En 1961, il tourne à Granville dans le troisième film de Jean-Pierre Mocky, Snobs !.

Il apparaît pour la dernière fois à l'écran dans Sex-shop, de Claude Berri (1972).

Au total, il tourne dans 240 films.

En 1945, il publie un livre de souvenirs Sans maquillage.

En novembre 1972, complètement paralysé, il est transporté de Paris au centre de réadaptation fonctionnelle Le Normandy [2]. Le 29 mars 1973, il marche pour la première fois depuis son transfert à Granville quand il est pris d'un grave malaise [2]. Il meurt deux jours plus tard dans l'ambulance qui le transportait au bloc de réanimation de l'hôpital de Granville [2]. Il allait fêter ses 77 ans le lendemain [2].

Un service religieux est célébré le 6 avril suivant en l'église Saint-Paul à Granville. Il est inhumé au cimetière de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis).

Notes et références

  1. Fabien Jouatel, « Il y a 45 ans disparaissait l'acteur Jean Tissier », Ouest-France, 31 mars 2018.
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 « Mort du comédien Jean Tissier », Le Monde, 3 avril 1973.

Lien interne

Lien externe