Jean Tesson

De Wikimanche

Jean François Henri Tesson, né à Octeville le 23 septembre 1924 [1] et mort à Saint-Martin-d'Aubigny le 11 avril 1995 [2], est un homme politique de la Manche, enseignant de profession.

Il est le fils d'Henri Alexandre Tesson (1901-1976) et de Marie Joséphine Legangneux (1901-1984).

Il se marie à Octeville le 23 septembre 1950 avec Jacqueline Germaine Victorine Lecroisey.

Il est d'abord instituteur à Saint-Germain-des-Vaux, puis à Bretteville-en-Saire, avant de devenir professeur au collège d'enseignement secondaire (CES) d'Équeurdreville, poste qu'il occupe une vingtaine d'années [3].

Il est élu conseiller municipal à Octeville en 1959 et maire aussitôt après, sans être candidat. Il a 34 ans. Il est réélu en 1965 et 1971 et garde son fauteuil jusqu'en 1977.

Il est élu vice-président de la Communauté urbaine de Cherbourg en 1971.

Il est conseiller régional de Basse-Normandie de 1974 à 1977.

En 1974, il se présente aux élections cantonales partielles à Équeurdreville-Hainneville, après la mort de Joseph Bocher. Il se réclame alors de « la ligne de pensée socialiste, sans pour autant épouser toutes les idées du parti de M. François Mitterrand » [3]. Il dit se sentir plus proche de Pierre Mendès France. Il est battu par Georges Jourdam, candidat officiel du Parti socialiste.

Il est inhumé au cimetière Saint-Martin d'Octeville.

Source

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1995.
  2. « Acte de décès n° 4 - État-civil de Saint-Martin-d'Aubigny - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1995.
  3. 3,0 et 3,1 La Presse de la Manche, décembre 1973.

Article connexe