Jean Noël Monrocq

De Wikimanche

Jean Noël Monrocq, né à Trelly le 25 décembre 1819, mort à Paris le 18 février 1913 est lithographe et imprimeur.

Fils de cultivateur, il s'installe à Paris. Il épouse Ernestine-Elisa Deharambure le 27 février 1851 [1]. Ils ont ensemble deux enfants, Marie Hortense Monrocq (ca 1853-1902) mariée le 7 novembre 1874 à Villedieu-les-Poêles, avec Gabriel Anthime Gense, et Léon Noël Monrocq (1857-1902), marié le 14 juin 1884à Villedieu-les-Poêles avec Julia Léonie Adèle Victoria Hamelin [2].

Il obtient son brevet d'imprimeur le 11 janvier 1860. Il est également breveté taille-doucier en 1865 et libraire en 1877 [3]. Exerçant à Paris, 3 rue Suger (1865), il réside rue Gît-le-Cœur (1859) [3].

Il est à l'origine d'un procédé pour remplacer la pierre par le zinc [3]. Il est le premier imprimeur lithographe en France à employer la presse mécanique.

Notes et références

  1. Contrat de mariage, Archives nationales de France.
  2. Geneanet.
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Dictionnaire des imprimeurs-lithographes du XIXe siècle, École nationale des Chartes.