Jean Louis Daguerre

De Wikimanche

Jean-Louis Daguerre, né en 1924 et mort à Agon-Coutainville le 15 octobre 2015, est un résistant, déporté de la Manche.

Originaire du pays basque, il arrive à Coutances, en 1946, employé au sein du Ministère de la Reconstruction. Quelques années plus tard, il travaille dans le cabinet d'architecte Maurice Anquetil à Coutances. Résidant avec sa femme Noëlle Lebel-Jehenne (décédée en 2019) à Agon-Coutainville au village du Vieux Coutainville, ils font partie du groupe folklorique Normand, créé par Louis Lebel-Jehenne. Ils ont deux enfants.

Résistant, maquisard, déporté et réfractaire au Service du travail obligatoire (STO), il est chevalier de la Légion d'honneur et chevalier de l'Ordre national du Mérite[1].

Notes et références

  1. « Décès de l'ancien résistant Jean-Louis Daguerre », Ouest-France, site internet, 19 octobre 2015 (lire en ligne)