Jean Le Moullec

De Wikimanche

Jean Marie Le Moullec, né à Plounez (Côtes-d'Armor) le 12 mai 1878 et mort en mer le 29 avril 1918, est une personnalité militaire de la Manche, « Mort pour la France ».

Biographie

Jean Le Moullec entre dans la Marine en 1894. Il est promu enseigne de vaisseau le 5 octobre 1905 affecté au port de Cherbourg. Il est officier élève à l'école de fusiliers marins de Lorient (Morbihan) le 1er janvier 1906. Breveté, il est affecté au port de Brest (Finistère) le 1er janvier 1908.

Il connaît de nombreuses affectations :

  • Second d'un sous-marin de la 1e flotte de sous-marins de la Manche à Cherbourg le 19 avril 1908
  • Second sur le contre-torpilleur « Yatagan » de l'escadre du Nord
  • Second du sous-marin « Émeraude »
  • Station des torpilleurs de Cherbourg le 3 novembre 1911
  • Second sur le torpilleur « Durandal » de la 2e escadrille de sous-marins de la 2e escadre légère basée à Calais le 1er janvier 1914

Nommé lieutenant de vaisseau le 19 décembre 1914, il est affecté à Cherbourg en janvier 1918 et prend le commandement du sous-marin « Prairial » en avril de la même année.

Le 29 avril 1918, devant l’accès au chenal du Havre (Seine-maritime), le « Prairial », disparaît corps et biens lors de l'abordage par le cargo à vapeur anglaisTropic escorté par un destroyer britannique. Il coule par 27 mètres de fond. Le commandant Jean Le Moullec et dix-huit membres d'équipage sont portés disparus. Il n'y a que sept survivants.

La mention « Mort pour la France » lui est attribuée.

Distinction

  • Chevalier de la Légion d'honneur

Hommages

Source