Jean Gardin

De Wikimanche

Mgr Gardin.

Jean Gardin, né à Saint-Pois le 28 octobre 1941, est une personnalité religieuse de la Manche.

Fils du notaire de Saint-Pois, Jean Gardin entre dans la congrégation du Saint-Esprit en temps que père spiritain en 1969. Il est ordonné prêtre le 29 juin 1969 [1].

Il part en mission au Congo en 1970. Il s'installe en 1984 à Likouala (nord-est du Congo-Brazzaville). Il s'occupe de la formation des responsables religieux sur place [1].

Après 24 années aux service des Congolais, il rentre en France en 1994 et est nommé supérieur de la communauté des pères spiritains de la région Ouest et dirige la maison Poullard-des-Places à Rennes [1].

Le 30 octobre 2000, il est nommé préfet apostolique par Jean-Paul II et retourne au Congo dans le but de faire de la Likouala un diocèse. Ce dernier est divisé en huit paroisses et compte 175 000 habitants [1].

À Brazzaville, l'ambassadeur de France au Congo remet au père Gardin le 12 février 2010 les insignes de Chevalier de l'Ordre national du Mérite [1].

Le 11 février 2011, Benoît XVI lui donne la charge de l'évêché d'Impfondo (Congo) [1]. Il en devient ainsi le premier évêque. Il est consacré le 26 mars suivant par le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, archevêque de Kinshasa (RDC).

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4 et 1,5 La Manche Libre, 26 février 2011.

Voir aussi