Jean Friteau

De Wikimanche

Jean Friteau.

Jean Friteau, né à Alençon (Orne) le 5 décembre 1895 et mort à Lozon le 29 novembre 1953, est une personnalité politique et économique de la Manche, éleveur de profession.

Il est le fils de Henri Friteau (° 1865) et de Jeanne Abot (°1871).

Grand spécialiste des chevaux d'élevage, il est propriétaire du domaine du Breuilly [1].

Il est conseiller départemental du Régime de Vichy de 1943 à 1945. Il est élu conseiller général du canton de Tessy-sur-Vire en 1945 [2]. Il reste en poste jusqu'à sa mort, en 1953 [2].

Il est vice-président du Conseil général de la Manche [2].

Il est maire de Saint-Louet-sur-Vire [2] de 1923 à 1954.

Distinctions

En novembre 1949, la croix de la Légion d'honneur lui est remise à Saint-Louet-sur-Vire par Henri Cornat, président du Conseil général [3].

Notes et références

  1. René Gautier et 54 correspondants, 601 communes et lieux de vie de la Manche, 2014, p. 565.
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 « Tout sur la Manche », Revue du département de la Manche, tome 29, n° 113-114-115, 1987.
  3. « M. Henri Cornat, président du Conseil général, a remis la croix de la Légion d'honneur à son vice-président, M. Jean Friteau », Ouest-France, 6 novembre 1949.