Jean Dubois

De Wikimanche

Buste de Jean Dubois par Armand Le Véel

Jean Dubois, aussi Du Bois, né à Saint-Lô en 1554, mort en 1639, est une personnalité judiciaire de la Manche.

Le « bienfaiteur de Saint-Lô »

Il est le fils de Guillaume Du Bois, avocat [1].

Il suit à Paris les cours de théologie de Maldonat , puis à Bourges les leçons de Cujas [1].

Il plaide au parlement de Normandie puis rejoint sa ville natale, où il devient procureur du Roi [1].

« Sa vie est une série de bonnes œuvres et d'actions honorables », remarque l'Annuaire du département de la Manche dans la nécrologie qu'il lui consacre [1]. Il fait repaver l'église Notre-Dame, il en reconstruit la voûte et en relève une tour [1]. Il fait réédifier la tour de l'abbaye de Saint-Lô que la foudre a abattue et y fait réparer la chapelle Saint-Thomas [1].

Après les combats entre catholiques et protestants de 1574, il veut revigorer la foi catholique en installant le couvent des Pénitents dans la rue Saint-Georges, en fondant le Collège royal de Saint-Lô en 1609 [1].

Il laisse aussi le souvenir d’un homme d’une grande bonté car, durant les épidémies de peste de 1629 à 1634, il demeure dans la ville pour y soigner les malades au péril de sa vie [1]. Il est parfois surnommé le « bienfaiteur de Saint-Lô » [2].

Hommages

Une rue de Saint-Lô perpétue sa mémoire.

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4, 1,5, 1,6 et 1,7 « Jean du Bois », Annuaire du département de la Manche, vol. 8, Imprimerie d'Hélice fils, Saint-Lô, 1836, p. 139-141.
  2. Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 2, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier.

Voir aussi