Jean Collet des Costils

De Wikimanche

Jean Collet des Costils, dénommé parfois Collet-Descostils [1], né à Cheux (Calvados) le 21 janvier 1740 [2] et mort à Yvetot-Bocage le 9 avril 1827 [3], est un homme politique et judiciaire de la Manche.

Biographie

Élu député de la Manche au Conseil des Cinq-Cents le 14 avril 1797 (25 germinal an V), il y siège jusqu'en l'an VII (1798/1799).

Bonapartiste, il est le premier et éphémère préfet du Calvados, nommé par l'Empereur le 2 mars 1800 (11 ventôse an VIII)

Il est juge de paix à Valognes [4]. Il est en dernier lieu procureur général près du Conseil des prises.

Il est le frère aîné de Jean Collet-Descostils (ca. 1744-1833), conseiller général de la Manche de 1800 à 1816 [4]. Il est le père du chimiste Hippolyte-Victor Collet-Descotils.

Distinction

  • Légion d’Honneur : « Chevalier » (1814) [5]

Notes et références

  1. Le Bibliographe normand, cité par A.Robert et G.Cougny, Dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889.
  2. Naissance : « Acte de baptême » — Archives du Calvados, (BMS) Cheux 1729-1759 — vue : 13/322
  3. Décès : « Acte n° 6 » — Archives de la Manche ­— (NMD) Yvetot-Bocage 1823-1827 (3E 648/6) — Vue : 137/163GaucheBas.jpg
  4. 4,0 et 4,1 « Tout sur la Manche », Revue du département de la Manche, tome 29, n° 113-114-115, 1987.
  5. Archives nationales, base de données Léonore, dossier Légion d’honneur (LH//567/70) (consulter en ligne)

Lien externe