Jean Brouaut

De Wikimanche

Jean Brouaut, né à Carentan au milieu du XVIe, est une personnalité protestante de la Manche.  

Théologie et eau-de-vie

D’abord prêtre, Jean Brouaut, seigneur de Sainte-Barbe se convertit au protestantisme et étudie la médecine. Alors qu’il est pasteur dans sa ville natale, il rédige un pamphlet violent contre la présence réelle dans l’Eucharistie, ce qui lui attire les foudres du cordelier François Feuardent.

Brouaut ne se tient pas pour battu et réplique au moine par un autre pamphlet intitulé « République aux illusions et fumées du père Feuardent contre la proposition orthodoxe (sic) de la vérité du corps du Christ ».

Il est aussi l’auteur de « L’Esprit du monde et l’esprit de la vie », qui ont disparu, et d’un traité d’un tout autre genre sur l’eau-de-vie : « Anatomie théorique et pratique du vin ».

On sait aussi que le pasteur protestant finit ses jours au fond d’un cachot.

Source

Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 2, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, ISBN 2914541147