Jean Bierra

De Wikimanche

Jean Bierra, né à Coutances le 21 août 1913, mort au camp de concentration de Dora (Allemagne) le 1er mars 1945, est un déporté de la Manche.

Le 6 janvier 1944, Jean Bierra est déporté vers Berlin (Allemagne) avec 56 Français et 2 Anglais venant des prisons de Fresnes, du Cherche-Midi et du Fort de Romainville. Regroupés dans un wagon cellulaire à la gare de l’Est, ils arrivent à Strasbourg lorsqu'ils sont redirigés vers le camp de concentration de Natzweiler-Struthof (Bas-Rhin). Ces déportés sont classés N.N. [1]. Sîtot incorporés au camp, ils y reçoivent les signes distinctifs que sont le matricule, le triangle rouge et les vêtements qui doivent être marquer des lettres NN.

Jean Bierra se voit attribuer le numéro matricule 6826. Il passe par les prisons de Brieg et Breslau (Pologne) avant d'être interné au camp de concentration de Gross-Rosen. Entre le 8 février et le 23 mars 1945, le camp est évacué vers les camps de Buchenwald, Flossenbürg, Dachau et surtout Dora dans lequel Jean Bierra arrive.

Il y trouve la mort quelques jours après son arrivée.

Notes et références

  1.  Nacht und Nebel

Lien interne