Jean-Pierre Le Chevalier

De Wikimanche

Jean-Pierre Le Chevalier, né à Servon en 1771 [1] et mort à Vergoncey le 26 février 1829 [2], est une personnalité médicale, scientifique et politique de la Manche.

Biographie

Il naît au manoir de Servon [3]. Il est élève au collège d'Avranches, puis à Caen (Calvados) et Paris [3].

Il est reçu médecin en 1798 et se fixe à Pontorson, puis part comme officier de santé dans l'armée [3].

Il administre l'école centrale d'Avranches à partir de 1800 [3]. Passionné depuis longtemps par la botanique, il se consacre au jardin des plantes d'Avranches [3]. Il y amène de nouvelles plantes, fait construire la première serre, reprend l'organisation du jardin et publie un catalogue recensant 2 357 espèces [3].

Il est maire de Vergoncey en 1815 lors des Cent jours.

Il meurt sur ses terres de Beaubuisson à Vergoncey, à l'âge de 57 ans.

Publication

  • Jardin d'Avranches ou catalogue des plantes cultivées dans le jardin botanique de l'école centrale du département de la Manche, éd. Le Court, an X (1802) (lire sur Normannia)

Bibliographie

Notes et références

  1. 601 communes et lieux de vie de la Manche, éd. Eurocibles, 2014, p. 626.
  2. Acte de décès n° 9 - État civil de Vergoncey.
  3. 3,0 3,1 3,2 3,3 3,4 et 3,5 Alphonse Osmond, En flânant dans les rues d'une petite ville, Impr. Oberthur, Rennes, 1948, p. 207-208.

Article connexe