Jean-Pierre Baillod

De Wikimanche

Général Baillod.

Jean-Pierre Baillod, né à Songieu (Ain) le 20 août 1771 [1] et mort à Saint-Germain-de-Tournebut le 1er mars 1853 [2], est une personnalité militaire et politique de la Manche.

Biographie

Il est le fils de Joseph Baillod et de Jacqueline Reydelet [1].

Engagé en 1792 dans les armées de la Révolution, ce fidèle de l’Empereur est finalement promu général de brigade en 1807, deux ans avant d’être fait baron de l’Empire, le 3 mai 1809. Il découvre la Manche en novembre 1811 quand il est appelé au commandement de ce département. Il décide alors de se fixer à Valognes où il revient en janvier 1814 après avoir été envoyé au camp de Boulogne. Comme nombre de serviteurs de l’Empire, il est mis en demi-solde après la chute de Napoléon [3].

Sa disgrâce est de courte durée car, en 1824, il obtient une retraite de général de division [3].

Il se marie à Valognes le 28 janvier 1812 avec Nathalie Guiard, qui lui donne cinq enfants. C'est Napoléon lui-même qui signe son contrat de mariage.

Il est élu député de la Manche le 3 juillet 1830. Il est réélu le 5 juillet 1831 et siège jusqu'au 25 mai 1834. Il est conseiller général de la Manche de 1830 à 1833.

Il se retire de la vie publique en 1834 et meurt à son domicile, à Saint-Germain-de-Tournebut, le 1er mars 1853, âgé de 81 ans.

Il est le père d'Edmé-Charles Baillod (1814-1873), né à Valognes.

Distinctions

Il était commandeur de la Légion d'honneur (1809), chevalier de l'ordre de Saint-Louis et de la couronne de fer [1].

Bibliographie

  • Pierre Chavane de Dalmassy, « Un Valognais face à Bismarck : l'intendant général baron Baillod », Revue du département de la Manche, t. 1, n° 4, octobre 1959

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Acte de décès n° 9 - État civil de Saint-Germain-de-Tournebut (voir en ligne).
  2. Et non à Valognes, comme on le trouve souvent.
  3. 3,0 et 3,1 Jean-François Hamel, René Gautier (dir.), Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 3, éd. Eurocibles, Marigny, 2003.

Article connexe

Voir aussi

Lien externe