Jean-Michel Maghe

De Wikimanche

Jean-Michel Maghe, né le 8 septembre 1954, est une personnalité politique de la Manche, ingénieur chimiste à la retraite.

Il suit ses études à l'institut de chimie de Besançon (Doubs) de 1975 à 1978. Il est embauché chez Areva NC en janvier 1980.

En 1995, il est élu conseiller municipal de Querqueville sur la liste de Maurice Grimal (RPR) et devient son adjoint en 2001. Il remporte les élections de mars 2008, dès le premier tour avec 50,21 % des voix, et devient maire. Il est réélu aux élections de 2014, au premier tour avec 63,12 % des suffrages.

En mars 2008, il est élu vice-président de la Communauté urbaine de Cherbourg (CUC). La gestion de l'abattoir de Cherbourg lui est confiée.

Il se présente aux élections départementales de 2015, en binôme avec Marie Kirchner (SE), dans le canton de la Hague. Arrivé en deuxième position, avec 24,06 % des voix, il est battu au second totalisant 41,66 % des suffrages contre 58,34 % au binôme Druez-Fortin, Jean-Michel Maghe n'arrivant en tête que dans sa commune.

Il soutient le projet de création de la commune nouvelle de Cherbourg-en-Cotentin portée par le président de la CUC . Le 1er janvier 2016, à la naissance de la commune nouvelle, il devient maire adjoint, délégué pour Querqueville, et le 3 janvier, il reçoit la délégation « bâtiment, entretien des locaux, abattoirs et mécanique ».

En septembre 2017, il emmène la liste de La République en marche ! (LREM) aux élections sénatoriales [1] mais n'est pas élu, faute d'union des candidatures du centre.

Notes et références

  1. « Jean-Michel Maghe tête de liste En marche ! pour les sénatoriales », La Presse de la Manche, 29 juillet 2017.