Jean-Michel Guérin du Boscq de Beaumont

De Wikimanche

Jean-Michel Guérin du Boscq.

Jean-Michel Guérin du Boscq de Beaumont, né à Airel le 29 août 1896 et mort à Nice (Alpes-Maritimes) le 13 octobre 1955, est un homme politique de la Manche, avocat de profession.

Il est le fils de Gaston du Boscq de Beaumont (1857-1933). Il naît à Airel, au manoir du Mesnil-Vitey [1].

Il est mobilisé le 4 septembre 1917. Il sert dans la Marine nationale et combat en Méditerranée et en Mer noire [1]. Il est libéré le 1er août 1919.

Après avoir obtenu une licence de lettres et une licence de droit, il devient avocat en 1924 et s'inscrit au barreau de Paris.

Il se présente, sans succès, aux élections législatives de 1932 contre Bernard Quénault de La Groudière. Il est élu député de la Manche le 17 juin 1951 (Républicain indépendant) et le reste jusqu'à sa mort [2].

Mobilisé de nouveau en 1939, il est commissaire de marine. En 1941, il rejoint le général de Gaulle à Londres, qui l'envoie aux États-Unis pour organiser la France combattante à Washington [1]. De 1943 à 1946, il dirige le consulat général de la France à New York.

En décembre 1946, Léon Blum l'appelle auprès de lui comme directeur adjoint de son cabinet [1]. En 1948, il est directeur du cabinet d'André Marie à Matignon.

Il est nommé sous-secrétaire d'État aux Affaires étrangères, poste qu'il occupe du 18 juin 1954. Il y assiste directement Pierre Mendès France, qui, outre son poste de président du Conseil, occupe également la fonction de ministres des Affaires étrangères.

Le 3 septembre 1954, à la suite d'un léger remaniement, il est promu ministre de la Justice, Garde des Sceaux, poste qu'il conserve jusqu'au 5 février 1955.

Il est ministre d'État du 20 janvier 1955 au 23 février 1955 [1].

Distinctions

Il est chevalier de la Légion d'honneur. Il est titulaire de la Medal of Freedom des États-Unis, de la Médaille de la Résistance et de la Croix de guerre.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 Dictionnaire des parlementaires français de 1940 à 1958, La Documentation française.
  2. « Tout sur la Manche », Revue du département de la Manche, tome 29, n° 113-114-115, 1987.

Lien externe