Jean-Louis Sivard de Beaulieu

De Wikimanche

Jean-Louis Sivard.

Jean-Louis Antoine Ernest Sivard de Beaulieu, né à Paris le 12 juin 1800 (23 prairial an VIII) et mort à Carentan le 7 mai 1867 [1], est un homme politique de la Manche.

Biographie

Fils de Pierre Sivard de Beaulieu et d'Henriette Le Brun, il est reçu conseiller référendaire de 2e classe à la Cour des comptes le 17 février 1829 [2].

Il se mairie le 30 décembre 1830 avec Marthe Granger (1798-1844), qui lui donne deux enfants : Charles ((1832-) et Hélène (1834-1907).

Il est élu conseiller général du canton de Montebourg entre 1833 et 1842 [3], année où il démissionne de la Cour des comptes [2]. Il devient ensuite maire de Carentan entre 1848 et 1852.

Il fonde la première école primaire supérieure de Carentan et aménage à l'hôtel de ville une bibliothèque abritant plus de 5 000 ouvrages [4].

Il fait don à la ville de la propriété appartenant à sa famille, à une seule condition : qu'on y construise une école. C'est là que se tient le lycée Sivard-de-Beaulieu [4].

Notes et références

  1. AD50, NMD Carentan, 1867 (5 Mi 1389) page 29/97 Acte de décès n° 59 (lire en ligne).
  2. 2,0 et 2,1 Umberto Todisco, Le Personnel de la Cour des comptes (1807-1830), Librairie Droz, 1969.
  3. « Tout sur la Manche », Revue du département de la Manche, tome 29, n° 113-114-115, 1987.
  4. 4,0 et 4,1 « Sivard de Beaulieu : vive l'école ! », Basse Normandie, magazine du conseil régional, n° 26, 1997, p.21.

Article connexe