Jean-Claude Forafo

De Wikimanche

Jean-Claude Joseph Augustin Forafo, né à Cherbourg le 28 mai 1947 [1] et mort à Cherbourg-Octeville le 4 octobre 2015 [2], est un homme politique de la Manche, ouvrier métallurgiste de profession.

Il est membre du Parti communiste français (PCF) dont il a été secrétaire départemental de 1985 à 2008.

Biographie

Jean-Claude Forafo naît à Cherbourg dans une famille de tradition communiste : son grand-père, qui a quitté la Calabre pour fuir le régime de Mussolini, et son père, sont tous deux membres du Parti communiste [3].

Quittant le lycée peu avant le baccalauréat, il se fait embaucher sur le chantier de l'usine de retraitement de la Hague comme manœuvre [3]. Il entre ensuite comme ouvrier à Alcatel-CIT et s'engage en 1969 au Parti communiste et à la CGT [3]. En 1985, il prend la suite de Bernard Regnault à la direction de la fédération du PCF de la Manche. Il conserve ces fonctions jusqu'en 2008, date à laquelle Gérard Duboscq lui succède.

En 1977, il est élu sur la liste d'union de la gauche de Louis Darinot à Cherbourg, et devient maire adjoint, poste qu'il occupe pendant trente-et-un ans, particulièrement chargé de l'embellissement de la ville [3].

En 1981, il devient conseiller régional de Basse-Normandie, en remplacement de Maurice Postaire, décédé. Candidat malheureux sur les listes présentées par le PCF en 1986 et 1992, il est élu aux mêmes fonctions en 1998 et 2004, sur des listes d'union de la gauche. Il reste en poste jusqu'en 2010.

Il a été vice-président de la Communauté urbaine de Cherbourg.

En mars 2000, il est élu au conseil national du Parti communiste lors du congrès de Martigues (Bouches-du-Rhône) [4]. C'est la première fois qu'un élu communiste de la Manche accède à une telle fonction [4].

En novembre 2007, il décide d'abandonner ses responsabilités au Parti communiste [3].

En septembre 2008, il est nommé maire honoraire de Cherbourg-Octeville [5].

Il meurt d'un cancer le 4 octobre 2015, à 68 ans [6]. Sa dépouille est incinérée le 8 octobre au crématorium de Brix [6].

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2015.
  2. « Acte de décès n° 779 - État-civil de Cherbourg-Octeville - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2015.
  3. 3,0 3,1 3,2 3,3 et 3,4 « Secrétaire du Parti communiste de la Manche, Jean-Claude Forafo passe la main », Ouest-France, 9 novembre 2007.
  4. 4,0 et 4,1 « Jean-Claude Forafo au conseil national du Parti communiste », Ouest-France, 1er avril 2000.
  5. Thierry Dubillot, « Conseil : la culture s'invite au débat », Ouest-France, 26 septembre 2008 (lire en ligne).
  6. 6,0 et 6,1 « Nécrologie : Jean-Claude Forafo, homme de conviction », Ouest-France, 6 octobre 2015.